Vous n'irez plus au marché, vous y habiterez!

le
0

À Rotterdam cet audacieux marché couvert néerlandais mêle commerces et habitations. Il attire les visiteurs par millions et vient de décrocher un prix.

Ce bâtiment en forme de fer à cheval a porté bonheur à son concepteur, l’architecte néerlandais Winy Maas et l’agence MVRDV dont il est partenaire fondateur. Inauguré en octobre dernier par la reine Maxima, au terme de près de 5 ans de travaux, ce marché couvert n’a pas tardé à attirer les foules. Il y a quelques jours, on en comptabilisait déjà plus de 2 millions. Et avant de décrocher un éventuel prix d’architecture, la réalisation vient de se voir remettre le prix du marketing de la ville de Rotterdam.

Il est vrai que cette construction atypique a permis de braquer les projecteurs sur la ville de Rotterdam en déclenchant la parution de 500 articles dans la presse internationale. Mêlant plaisirs de la table avec une centaine de stands alimentaires, fresque géante de 11000 m2 aux couleurs vives et près de 230 logements sans oublier les 1200 places de parking qui vont avec, l’endroit promet de devenir rapidement le symbole de la ville.

Alors que les Pays-Bas étaient longtemps connus pour leurs marchés en plein air, la loi impose désormais des structures couvertes lorsqu’il s’agit de vendre de la viande ou du poisson, d’où ce vaste projet. L’agence MVRDV y a injecté un grain de folie que l’on retouve dans bon nombre de ses projets jusqu’à Jakarta en Indonésie ou dans cette «Folie Richter» prévue pour Montpellier (finalement confiée au projet de Sou Fujimoto).

Comme d’autres projets de l’agence, le bâtiment se distingue par son usage mixte avec ses 228 appartements de 80 à 300 m2 . Chaque habitation dispose d’une vue vers l’extérieur (soit vers la rivière, soit vers l’église) et d’une vue vers le marché.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant