Vous est-il déjà arrivé de ne pas attacher votre ceinture ?

le , mis à jour à 06:32
0
Vous est-il déjà arrivé de ne pas attacher votre ceinture ?
Vous est-il déjà arrivé de ne pas attacher votre ceinture ?

Mireille Djob

34 ans, commerciale

Paris (XVIIe)

« Jamais ! Quand je rentre dans une voiture, c'est la première chose que je fais. C'est automatique, comme se brosser les dents le matin et le soir. A l'avant comme à l'arrière, je suis très attentive, d'autant plus que j'ai plutôt peur en voiture. Mon fils aussi, je lui ai appris à l'attacher dès qu'il rentre. Mais je suis sûre que lui ne se posera même pas la question, il a toujours eu l'exemple dans sa famille. »

 

Attig Taieb

46 ans, électricien

Paris (XXe)

« Oui, parfois, je la mets au bout de cinq minutes. En fait, je trouve ça plus confortable de conduire sans, par exemple en hiver quand on a un gros manteau. Mais je la porte la plupart du temps : 50 % parce qu'on risque une contravention, 50 % pour la sécurité. Mais quand je vais en Tunisie dans ma famille, je ne la mets jamais. C'est dangereux, vu comme ils conduisent, mais c'est agréable. »

 

Madjid Hamidi

51 ans, chauffeur de taxi

Frépillon (95)

« Oui, je suis chauffeur, donc j'ai pris la mauvaise habitude de ne pas porter la ceinture ! Quand je roule dans une autre voiture, j'essaye de faire attention parce que si on n'est pas attaché, ça saute aux yeux des policiers. Mais dans mon taxi, même hors service, j'avoue que je roule sans. Je sais que c'est dangereux : il m'est arrivé de prendre un choc sans ceinture, et j'ai compris son intérêt ! »

 

P. Dechezlepretre

24 ans, responsable boutique

Rosay-en-Brie (77)

« Oui, mais très rarement. Ça m'est arrivé deux ou trois fois, pour faire une marche arrière, ou garer ma voiture devant chez moi. Honnêtement, je me sens déstabilisée quand je n'ai pas de ceinture, je l'ai toujours portée et même à l'arrière. C'est une évidence. Mais je travaille à Disney et mes collègues circulent dans l'enceinte du parc sans leur ceinture. Pour moi, c'est exclu. »

 

Sylvie Sion

54 ans, cadre

Vesoul ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant