Votre loyer est-il trop élevé ? Cliquez pour connaître la réponse

le
4

Comment savoir si le loyer que vous payez tous les mois est trop cher ou bon marché ? La nouvelle application «Rentswatch» vous donne une réponse claire et ludique, en seulement quelques clics !

Qui n’a jamais rêvé de comparer son loyer à celui de ses voisins pour savoir si, oui ou non il avait fait une bonne affaire? Une nouvelle application peut désormais répondre à cette question en quelques minutes. L’application Rentswatch mise au point par l’agence Journalism++ permet aux internautes de découvrir en quelques clics si leur logement est plutôt bon marché ou trop cher, comparé à celui des habitants de la même ville ou encore, du même quartier. Tout fonctionne grâce à une base de données en ligne, fondée sur les prix moyens du mètre carré des logements européens. Pour l’internaute, rien de plus simple et de plus ludique. Avec un ton rieur et détendu, le (futur ou ex) locataire est guidé étape par étape jusqu’à l’ultime moment de vérité.

Tout commence avec le montant de votre loyer (dans la devise que vous souhaitez) et la superficie de votre appartement à inscrire dans l’application. Du «Oulà, ça risque de piquer très fort» au «C’est cadeau!», à chaque information fournie le ton est donné. L’internaute devra enfin entrer le nom de sa rue et de sa ville avant d’être amené au verdict final rendu avec humour et légèreté.

Pour la confidentialité de vos données, n’ayez crainte. Une dernière étape vous demandera si les informations que vous avez transmises peuvent être utilisées pour compléter la base de données et affiner les résultats des prochains utilisateurs.

Un aperçu des loyers en temps réel dans les villes d’Europe

Ce n’est pas tout! Au coeur de la rubrique «Votre ville en bref», vous pourrez également découvrir l’état du marché de la location en temps réel dans les grandes villes européennes, grâce à des cartes interactives. Pour chacune des villes proposées, les quartiers les plus chers, la courbe d’évolution des loyers pour les nouveaux contrats de location et l’indice d’inégalité urbain vous en diront plus. Vous apprendrez par exemple que Genève est la ville la plus plus chère avec un prix de 30.1 euros par mètre carré loué, tandis que Munster se place en dernière position (ou plutôt la meilleure) avec un mètre carré loué à 11.6 euros. Un bon moyen pour les locataires, journalistes et développeurs de déceler les arnaques et aberrations du marché locatif en Europe!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c il y a 7 mois

    La meilleure position, c'est la ville ou je vis (taille similaire à Munster) mais avec un loyer inférieur à 2 € du m2!!! Ceci démontre bien que cet outil est une pure arnaque pour journalistes décérébrés et en manque de sensationnel pour leurs articles puisque le même article vantant cet outil est publié par tous les médias depuis 15 jours!!! Pour ceux qui croient à ce gadget inutile, ils risquent de laisser passer des occasions de location en pensant que le loyer est trop élevé!

  • faites_c il y a 7 mois

    Magnifique entourloupe qui ne fonctionne que pour Paris et qui vous encourage à donner vos informations pour pouvoir les céder plus tard moyennant finance! Désolé Mr Fieux, cet outil ne permet en aucun cas de déceler des arnaques puisque le loyer que vous payez correspond à ce que vous avez accepté en prenant le bien! Personne n'a jamais obligé un locataire à prendre un bien. Les comparaison faites montrent que c'est du pipeau : comparer Munster (4718 h) à Genève (188 500 hab)!!!

  • ericlyon il y a 7 mois

    Comme si le loyer n'était que lié à la Ville, il est également lié au quartier de la Ville et la différence peut-être du simple au triple voire plus. En fait c'est pas très compliqué le loyer est directement lié au prix du bien loué.

  • ericlyon il y a 7 mois

    Com directement lié au prix du bien louéme si le loyer n'était que lié à la Ville, il est également lié au quartier de la Ville et la différence peut-être du simple au triple voire plus.