Votre iPhone pourra-t-il enfin dialoguer avec votre TV Samsung ?

le
0
Votre iPhone pourra-t-il enfin dialoguer avec votre TV Samsung ?
Votre iPhone pourra-t-il enfin dialoguer avec votre TV Samsung ?

Aux États-Unis, la Consumer Electronics Association (organisme de normalisation et syndicat professionnel pour l'industrie de l'électronique grand public) lance un projet qui devrait aider les appareils et les maisons intelligents à parler la même langue.L'Internet des objets commence à prendre de l'ampleur. Ne serait-ce qu'un regard rapide au portail dédié d'Amazon permet de voir l'éventail d'appareils intelligents et connectés à Internet déjà en vente. Des alarmes incendie aux thermostats intelligents en passant par les aspirateurs, les serrures et autres réfrigérateurs "éduqués", un nouveau degré de commodité et de connectivité s'annonce pour les consommateurs.

Cependant, avec le nombre d'entreprises présentes dans ce secteur, les progrès qu'elles font dans leur propre domaine et leur vision différente de la maison de demain, il existe un vrai danger de rupture de communication. Ainsi des télés et des lave-vaisselles Samsung ne peuvent pas "dialoguer" avec les iPhones.

Afin d'enrayer ce problème et de maximiser l'interopérabilité entre les appareils, la CEA (Consumer Electronics Association, un organisme de normalisation et syndicat professionnel pour l'industrie de l'électronique grand public aux États-Unis) a constitué un groupe de travail qui concevra des modèles XML que les fabricants pourront utiliser pour s'assurer que leurs produits fonctionnent ensemble.

La même appli pour plusieurs appareils

Bien que beaucoup d'appareils soient contrôlables simplement par un smartphone ou une tablette grâce à des programmes dédiés, développer cette application peut s'avérer un gros défi. L'objectif du groupe de travail est donc d'établir des standards qui feront disparaître la nécessité d'importants degrés de personnalisation dans la conception et la programmation des applications.

Ces modèles seront également utilisables par des développeurs pour créer des applications qui pourront servir pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant