Votre brosse à dents contient sûrement... des matières fécales !

le
0
Votre brosse à dents contient sûrement... des matières fécales !
Votre brosse à dents contient sûrement... des matières fécales !

Voilà une information qui va sans doute vous faire réfléchir la prochaine fois que vous vous brosserez les dents... Une étude parue dans la revue Journal of Dental Hygiene démontre que lorsque le lavabo de la salle de bain est dans la même pièce que les toilettes, 60% des brosses à dents contiennent des matières fécales ! Pire, sur ces brosses contaminées, quand la salle de douche est partagée, il y a 8 chances sur 10 pour que les bactéries présentes proviennent d'un autre individu que le propriétaire de la brosse à dents.

Pour mener ces recherches, l'équipe scientifique a recueilli des brosses à dents de différentes salles de bains communes de l'Université de Quinnipiac (Connecticut) aux Etats-Unis, celles-ci étaient partagées en moyenne par 9,4 étudiants. Les chercheurs ont trouvé une présence impressionnante de bactéries fécales coliformes sur les brosses. «La principale inquiétude n'est pas la présence de sa propre matière fécale sur sa brosse à dents, mais plutôt le fait que cette matière fécale provienne d'un autre individu, qui contient des bactéries, des virus ou des parasites qui ne font partie de votre flore personnelle», explique Lauren Aber, une étudiante de l'université en question.

Capuchon protecteur ou liquide antiseptique inefficaces

En ce qui concerne l'hygiène matérielle, les scientifiques n'ont pas noté de différence entre les personnes qui utilisaient de l'eau chaude ou froide ou même avec les personnes qui rinçaient leur brosse avec du liquide antiseptique pour bain de bouche. Parmi les brosses à dents examinées, celles régulièrement rincées par leurs propriétaires avec du liquide antiseptique montraient en effet aussi des signes révélateurs de contamination fécale. Quant à l'utilisation d'un capuchon protecteur, ce n'est pas non plus la solution idoine. «L'utilisation d'une protection de brosse n'empêche pas la prolifération des bactéries, au contraire elle crée un un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant