Votre boss est-il nul ?

le
3

Incompétent, tatillon, grosse tête ou idiot... Qui n'a pas de griefs à l'encontre de son chef ? Comment survivre à un patron vraiment nul, soutenir ses progrès quand il essaie de bien faire, ou encore dépasser les faux jugements ? Les conseils de Lomig Guillo, rédacteur en Chef du magazine Management. Ecorama du 20 mai 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • laurus le vendredi 20 mai 2016 à 20:33

    Ah ça c'est facile ! N+1 ou N+2, on arrivera toujours à trouver un chef nul qq part (perso, j'exècre le "fayot" uniquement préoccupé par son "package" ou sa place dans l'organigramme). Un N+1/N+2 qui vous fait avancer, c'est tellement rare... Sur 20 ans de carrière, 3 groupes et 3 secteurs différents et, j'en ai connu à peine 4 ou 5 dont plusieurs se sont fait virer parce que gênants. Par contre le "fayot", lui, est toujours là et bien placé...

  • immodest le vendredi 20 mai 2016 à 15:03

    Le problème est que votre N+2 refuse d'admettre qu'il a recruté un nul même s'il le sait très bien

  • alteis le vendredi 20 mai 2016 à 14:40

    mouais s il était si nul que cela vous seriez déjà à sa placeest ce le cas?