Voter blanc, ça change quoi ?

le
16
Voter blanc, ça change quoi ?
Voter blanc, ça change quoi ?

La reconnaissance du vote blanc a peut-être franchi un pas décisif jeudi avec l'adoption par les députés en 2e lecture d'une proposition de loi présentée par l'UDI. Alors qu'actuellement on comptabilise ensemble les bulletins blancs et nuls (annotés, raturés ou non valides), l'objectif affiché de la mesure est d'offrir la possibilité aux électeurs de montrer clairement qu'ils ne retrouvent pas dans les candidats en lice, tout en montrant qu'ils se sont quand même rendus aux urnes. C'est donc aussi un moyen pour lutter contre l'abstention?

Le processus parlementaire commencé il y a un an vise en effet à faire reconnaître le vote blanc en le distinguant des votes nuls. Le texte, qui doit encore repartir au Sénat pour être définitivement voté, pourrait être appliqué (ce n'est pas une blague) le 1er avril 2014, donc après les municipales. Ce sont les députés socialistes qui ont repoussé une entrée en vigueur dès le 1er mars prévue par la proposition de loi.

Entrée en vigueur pour les européennes de mai 2014

Du côté gouvernemental, on justifie ce délai par le manque de temps pour modifier les logiciels du ministère de l'Intérieur et les procès-verbaux d'élection dans les 36000 communes. Des arguments réfutés par la droite. « Vous préférez que les électeurs les plus contestataires, les plus désespérés par votre politique, portent leurs suffrages vers des votes extrémistes et non vers le vote blanc pour favoriser les triangulaires », a réagi l'UMP Guillaume Larrivé. C'est une mascarade, dénonce Borloo.

Si le texte est voté dans les mêmes termes par le Sénat, il devrait donc s'appliquer aux européennes de mai. Un scrutin qui mobilise peu les électeurs et qui, dans le contexte de défiance à l'égard du gouvernement et des partis politiques, devrait en particulier bénéficier au FN.

Quelle que soit la date d'entrée en vigueur de cette reconnaissance très ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le dimanche 1 déc 2013 à 00:35

    De repousser l'examen au sénat du texte de loi cela va inciter les gens à voter pour les extrêmes (puisque le vote blanc ne sera pas pris en compte) et si possible pour le FN et faire ainsi la nique aux partis de droite.Le seul objectif est de faire prendre le bouillon aux partis de gauches qui mettent la France en panne (Mélanchon ayant demandé de voter FH, celui qui à mis sa région en faillite !)

  • M2711013 le samedi 30 nov 2013 à 17:08

    Voter blanc, moi je trouve cela raciste !

  • M1903733 le samedi 30 nov 2013 à 14:47

    A rien

  • M4426670 le samedi 30 nov 2013 à 13:02

    Moi d'abord, les français après.....

  • M4426670 le samedi 30 nov 2013 à 13:02

    Ca servirait à éviter de voter FN pour exprimer son dégout des politiques actuels! C'est pour ça que la gauche n'en veut pas pour les municipales: elle vise un "avril 2002" en sa faveur en 2017. Plus le FN est haut, plus ca arrange FH. C'est petit comme calcul, mais pour FH c'est la seule façon se rester au pouvoir.

  • frk987 le samedi 30 nov 2013 à 11:22

    La seule modification électorale significative serait d'être élu avec au moins 33,33% des inscrits, mais là pas de risque de se voir profiler cette modification !!!!! 1/3 de vraiment favorables serait l'honnêteté à minima.

  • frk987 le samedi 30 nov 2013 à 11:19

    Pour faire simple FH a été élu avec 25% des inscrits, tout est dit, donc le noyau dur de ces c.. de socialos que l'on retrouve dans les sondage oscille entre 20 et 25%.

  • M4760237 le samedi 30 nov 2013 à 11:13

    parfaitement exact, M22. Et concernant les élections présidentielles précédentes, rares ont été élus à plus de 50% des réellement exprimés ! Si on tenait compte des 4% de votes blancs (ou nuls ?), peu s'avèreraient représentatifs des Français : c'est ce qui fait peur aux politiques. Quand on voit les moulinets de bras des socialistes pour empêcher le vote blanc aux municipales prochaines, on comprend aussi leur envie de favoriser le FN pour en faire un épouvantail.

  • M2280901 le samedi 30 nov 2013 à 11:08

    en 2012 Hollande a été élu avec une majorité relative : 48% des suffrages exprimés si on tient compte des votes blancs , donc déjà à l'époque il ne représentait pas la moitié des français , maintenant il représente tout juste un français sur cinq

  • M2280901 le samedi 30 nov 2013 à 11:05

    reconnaître le vote blanc rendrait les politiques plus humbles