Voter aux européennes, c'est bon pour le porno

le
0
Le président du Parti conservateur européen (PPE) et eurodéputé français Joseph Daul, le 4 février 2014.
Le président du Parti conservateur européen (PPE) et eurodéputé français Joseph Daul, le 4 février 2014.

Face au désintérêt croissant pour l'Europe, Joseph Daul a su trouver les mots. Dans une interview aux Dernières nouvelles d'Alsace (DNA), l'eurodéputé français n'a pas hésité à faire appel à ses propres souvenirs de jeunesse pour vanter les avantages d'une Europe unie. Comme l'indique Le Huffington Post, le président du Parti conservateur européen (PPE), qui quitte cette semaine le Parlement européen après quinze ans de bons et loyaux services, n'a pas hésité à citer le cinéma pornographique comme argument propre à se faire déplacer les citoyens européens aux urnes fin mai. "Quand j'ai des groupes de jeunes visiteurs (au Parlement européen) qui me disent que l'Europe ne sert à rien, je leur parle de la protection de l'environnement, de la sécurité alimentaire", explique l'élu UMP, à la tête du principal groupe politique au Parlement européen depuis 2007. "On arrivait au cinéma et le film était terminé !" "Et puis je leur dis qu'à leur âge, à 18 ans, quand je voulais aller à Kehl [ville allemande située en face de Strasbourg, NDLR] pour voir les films pornos qui étaient interdits en France, il fallait parfois deux heures et demie pour passer la douane ! On arrivait au cinéma et le film était terminé !" s'amuse le député originaire d'Alsace. "Et puis, une fois sur deux, j'avais oublié le porte-monnaie avec les marks ! Quand on leur explique des choses comme ça, aux jeunes, ils voient tout de suite à quoi sert...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant