Votée par les sénateurs, la métropole de Marseille reste controversée

le
0
Considérée comme «un objectif nécessaire» par le président de la République, la création de la métropole Aix-Marseille-Provence, votée par le Sénat mercredi soir, ulcère les opposants qui crient au «déni de démocratie». »Décentralisation : le Sénat a réécrit le texte

La mobilisation de 109 maires des Bouches-du-Rhône sur 119 et de 6 sénateurs sur 7 n'y aura rien fait. L'article 30 de la loi de décentralisation créant la métropole Aix-Marseille-Provence a été voté à une écrasante majorité par le Sénat mercredi soir. Les sénateurs ont visiblement entendu le président de la République qui, mardi à Marseille, avait appelé les élus locaux à vaincre leurs réticences envers le projet métropolitain, «un objectif nécessaire», selon lui, devant être imposé par la loi si le dialogue n'aboutissait pas. «Marseille ne peut pas attendre tout de l'État. Marseille doit avoir ses propres ressources, ses propres instruments, ses propres leviers» et «une organisation adaptée a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant