Vote symbolique du Parlement espagnol sur un Etat de Palestine

le
0

MADRID, 18 novembre (Reuters) - Les députés espagnols ont adopté mardi une motion qui appelle le gouvernement à reconnaître la Palestine en tant qu'Etat, mais seulement une fois que Palestiniens et Israéliens seront parvenus à une solution négociée. Cette motion, dont l'adoption symbolique fait écho à des votes similaires le mois dernier en Grande-Bretagne et en Irlande, est bien moins ambitieuse que le texte initial, présenté par l'opposition socialiste et qui appelait à la reconnaissance immédiate d'un Etat palestinien. Elle a été adoptée à l'unanimité par la Chambre des députés malgré une initiative de dernière minute du Parti populaire (PP) au pouvoir pour en diminuer encore la portée. Prenant la parole au nom du PP, Beatriz Rodriguez-Salmones a expliqué que compte tenu de l'attaque contre une synagogue dans la matinée à Jérusalem, le moment était mal choisi pour demander une reconnaissance unilatérale de l'Etat palestinien. "La paix et une cohabitation pacifique entre deux Etats sont l'objectif... La méthode est une négociation entre les deux camps", a-t-elle dit. Le chef de la diplomatie espagnole, José Manuel Garcia-Margallo, seul ministre à avoir assisté au débat, a déclaré que le gouvernement pousserait au dialogue entre Israéliens et Palestiniens et a émis le souhait que l'Union européenne adopte une approche concertée sur ce sujet. (Julien Toyer; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant