Vote obligatoire : une mesure efficace ou pas ?

le
2
Le président de l'Assemblée nationale souhaite que le vote devienne obligatoire lors de toutes les élections pour irriguer la démocratie(photo d'illustration).
Le président de l'Assemblée nationale souhaite que le vote devienne obligatoire lors de toutes les élections pour irriguer la démocratie(photo d'illustration).

Le président de l'Assemblée nationale rend ce mercredi 5 avril un rapport au président de la République sur l'engagement républicain. Il souhaite que le vote devienne obligatoire "lors de toutes les élections" pour "irriguer la démocratie". Aux dernières élections départementales, environ la moitié des Français appelés aux urnes se sont déplacés. Seules les élections présidentielles connaissent encore un fort taux de participation avec près de 80 % de votants. À l'exception de ce grand rendez-vous, toutes les élections subissent une abstention conséquente et en hausse.L'objectif avoué est de lutter contre ce phénomène. Environ 30 pays à travers le monde ont déjà instauré cette pratique pour lutter contre l'abstention et parfois depuis très longtemps. À première vue, les taux de participation y sont souvent élevés, mais aussi en fonction des sanctions encourues pour les récalcitrants. Tour d'horizon. Belgique Depuis 1893, le vote est obligatoire en Belgique sous peine de sanctions. L'article 62 de la Constitution belge dispose que "le vote est obligatoire et secret". Sans excuse valable, l'amende est de 27,50 à 55 euros pour la première fois et de 137,50 euros en cas de récidive. Mais la sanction ne s'arrête pas là. Si le citoyen s'abstient quatre fois en quinze ans, il peut être rayé des listes électorales pour dix ans. En outre, il ne peut pas recevoir de nomination, de promotion ni de distinction de la part d'une autorité...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 15 avr 2015 à 16:36

    Pour se croire légitimes ils sont prêt à tout, mais dites vous bien politicards de m... que celui qui ne voudra pas voter continuera à le faire en injuriant la République par ses commentaires sur les bulletins.

  • cmoineau le mercredi 15 avr 2015 à 15:37

    Si nous avions des hommes politiques de meilleurs qualités et irréprochables , nous en serions pas là