Vote obligatoire : «Le débat est ouvert», pour Hollande

le , mis à jour le
52
Vote obligatoire : «Le débat est ouvert», pour Hollande
Vote obligatoire : «Le débat est ouvert», pour Hollande

Rendre obligatoire le vote? François Hollande, qui a reçu mercredi matin le rapport de Claude Bartolone sur «l'engagement citoyen et l'appartenance républicaine» commandé au lendemain des attentats en Ile-de-France, ne veut pas encore trancher. Alors que la proposition du président de l'Assemblée nationale figure en bonne place dans le rapport, le président de la République, lors de son déplacement en Suisse, a déclaré que la question «fait partie des sujets que l'on aura à regarder.»

«Le débat reste ouvert. On ne va pas conclure immédiatement en donnant une préférence ou une solution», a-t-il ajouté. 

#vote obligatoire. #Hollande en Suisse: "on ne va pas conclure immédiatement en donnant une préférence ou une solution" Je botte en touche.— eric hacquemand (@erichacquemand) 15 Avril 2015

A gauche, Jean-Marie Le Guen est «plutôt convaincu de la nécessité d'aller vers cette direction». Sur Sud Radio, le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement a estimé que «La démocratie ne doit pas être une valeur commerciale: on consomme ou on ne consomme pas, j'y vais si ça me rapporte. La démocratie, ce sont des droits et aussi des devoirs, des gens sont morts pour avoir le droit de vote, que l'on considère aujourd'hui avec trop de légèreté et une vision individualiste», selon l'élu parisien.

QUESTION DU JOUR. Faut-il rendre le vote obligatoire ?

Le maire PS de Lyon est réservé

Gérard Collomb est quant à lui beaucoup plus réservé. «On peut penser que cela va permettre de lutter contre l'abstention, une certaine indifférence vis-à-vis des scrutins, mais en même temps, il faut bien voir que le mal est plus profond», a jugé sur iTélé le maire PS de Lyon. «Dans un certain nombre de quartiers, vous avez des gens totalement désintéressés par ce qui se passe d'un point de vue politique parce qu'ils pensent que la politique ne s'intéresse pas à eux», a-t-il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le vendredi 17 avr 2015 à 06:20

    N'est ce pas un faux débat ? Si les politiques donnaient envie de voter en n'étant pas des carriéristes mais offrant à intervalle régulier des têtes nouvelles offrant des façons différentes de voir les choses, en expulsant de la vie politique les hommes qui font l'objet de poursuites judiciaires pour comportement douteux (humainement le suicide de Mr Germain est douloureux pour tous, politiquement il est une solution à une situation inacceptable) et il y en a d'autres.

  • M1175512 le jeudi 16 avr 2015 à 23:35

    Au fait quand il faut voter les lois, il faudrait aussi rendre la présence à l'Assemblée Nationale obligatoire.

  • M1175512 le jeudi 16 avr 2015 à 23:33

    J'ai une proposition : comptabiliser le vote blanc, et refaire le vote (avec des nouvelles têtes à chaque fois) tant que le pourcentage de votes blanc est supérieur à 40%. Alors là ok, mais s'ils pensent qu'en nous obligeant à voter, on va voter pour eux, f...ck

  • M4473836 le jeudi 16 avr 2015 à 20:04

    ok pour le vote obligatoire...mais seulement si à la proportionnel...ah mince ils ne veulent plus ? pourtant pour le senat, ce vote que les citoyens n'ont pas le droit d acces est bien a la proportionnel ? ah oui c est vrai c est copinage et cie...je ne crois pas au FN mais si vote obligatoire = vote FN (juste pour faire ch...), je ne vote plus depuis 2007, si vote proportionnel alors UPR, ca sera un vote utile !

  • pvsimus le jeudi 16 avr 2015 à 19:11

    Pour un élu , il devrait y avoir en effet obligation de dépenser moins que les recettes .Sous peine de sanctions telle que déchéance de son poste d'élu et déchéance civique entre autres , sans compter des amendes .

  • dsta le jeudi 16 avr 2015 à 19:04

    Ce qui devrait être obligatoire, pour un élu, c'est de dépenser moins que ce qui entre dans la caisse...sous peine d'aller au pénal! Et là, est la vraie question...à laquelle il serait essentiel d'apporter une vraie réponse! A défaut ceci représente, 2100 milliards de dettes,...quand même, soit un pays en quasi FAILLITE!

  • pvsimus le jeudi 16 avr 2015 à 18:27

    Dans mon canton , aux récentes élections cantonales , plus de 25% de votes blancs et plus de 4% de votes nuls . On ne vote pas pour un parti si on ne le veut pas .

  • knbskin le jeudi 16 avr 2015 à 18:25

    Entourloupe et enfumage sur un sujet sans aucun intérêt ... :(

  • frk987 le jeudi 16 avr 2015 à 18:10

    Sur la fraude électorale, revenons-y, mes parents décédés continuent de recevoir leur carte d'électeur que je renvoie systématiquement avec la mention DCD, mais je suis sûr qu'ils votent socialo...les voix d'outre-tombe. Alors avec internet, je n'imagine même pas le programme concocté par le pouvoir en place.

  • M3403126 le jeudi 16 avr 2015 à 17:45

    On doit conserver le droit de voter ou non.par contre si on ne veut plus voter il faudrait dans ce cas se faire enlever des listes électorales temporairement ou définitivement,au choix. On nous rappelle sans cesse le % d'abstentions sans se poser la question" qui sont ces abstentionnistes et pourquoi ne votent-ils pas