Vote obligatoire : «Ce n'est pas une bonne idée» pour Bayrou

le , mis à jour à 09:47
15
Vote obligatoire : «Ce n'est pas une bonne idée» pour Bayrou
Vote obligatoire : «Ce n'est pas une bonne idée» pour Bayrou

«Le débat reste ouvert», selon François Hollande, et les avis sont partagés. Le président de la République estime que le vote obligatoire «fait partie des sujets que l'on aura à regarder». Cette question a été mise sur le devant de la scène, mercredi, par le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, qui a remis un rapport sur «l'engagement citoyen et l'appartenance républicaine». Le vote obligatoire fait partie des mesures préconisées.

François Bayrou (MoDem) : «Ce n'est pas une très bonne idée.» François Bayrou, le président du MoDem, estime avoir «beaucoup hésité tout au long de (sa) vie politique» sur la question du vote obligatoire. Mais il estime que «ce n'est pas une très bonne idée», car elle «donne le sentiment qu'on est dans un pays où la liberté est constamment amenuisée, constamment réduite», explique-t-il sur RTL.

«Il y a deux choses à faire : prendre en compte le vote blanc et représenter tous les courants d'opinion qui ont bien le droit de l'être. Il y a entre 40% et 45% des Français qui ne sont pas représentés», estime-t-il.

François Fillon (UMP) : «Contraire à nos valeurs». François Fillon, député (UMP) de Paris, juge que «le vote obligatoire est totalement contraire à nos valeurs et à nos principes démocratiques». C'est «un contresens qui viendrait exaspérer ceux qui ne vont pas voter aujourd'hui. La plupart d'entre eux ne vont pas voter parce qu'ils pensent que ça ne sert à rien», considère-t-il sur BFMTV et RMC. Il affiche sa préférence pour une prise en compte du vote blanc : «Comptabiliser le vote blanc, on peut le faire.»

QUESTION DU JOUR. Faut-il rendre le vote obligatoire ?

Le oui sous condition de Chantal Jouanno (UDI). Interrogée sur France 2, Chantal Jouanno, sénatrice (UDI) et conseillère régionale d'Ile-de-France, «pense que c'est une bonne mesure si elle est complémentaire de la prise en compte du vote blanc dans les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le jeudi 16 avr 2015 à 16:50

    Il suffit d'exiger que pour être élu? à quelque poste que ce soit? le candidat obtienne? 50% plus une? des voix des inscrits. Comme cela les candidats se bougeraient un peu plus et on n'aurait plus ce triste spectacle de sociétés de V.youx qui nous dirige actuellement et multiplie les lois liberticides;

  • M7403983 le jeudi 16 avr 2015 à 12:32

    Bien d'autres problèmes à régler en France !

  • miez1804 le jeudi 16 avr 2015 à 12:04

    car elle «donne le sentiment qu'on est dans un pays où la liberté est constamment amenuisée,Ce n'est pas qu'une impression, c'est la triste realité, on a plus le droit de rien faire, et on appele ça Democratie!!

  • g.dupuy le jeudi 16 avr 2015 à 12:03

    Et demander aux électeurs de voter Hollande c était une bonne idée de Bayrou

  • M8946626 le jeudi 16 avr 2015 à 11:51

    Le vote étant un droit ET un devoir du citoyen, pas besoin d'être socialo pour être pour le vote obligatoire. Il faut toutefois une vraie reconnaissance du vote blanc (comprendre : Il peut faire foirer une élection et forcer la mise en avant de nouveaux candidats s'il est majoritaire)

  • frk987 le jeudi 16 avr 2015 à 10:32

    Suite : un peu facile de naturaliser à tour de bras des illettrés absolus pour en faire des électeurs de "gôche" !!!!!

  • frk987 le jeudi 16 avr 2015 à 10:29

    Pour markito , j'ai déjà dit et redit que pour conduire une voiture faut un permis, pour voter c'est la même chose, un permis minimum, prouvant que vous sachez lire, écrire et apte à comprendre un minimum des problèmes économiques.

  • pichou59 le jeudi 16 avr 2015 à 10:26

    bartolone se prend pour le 1er ministre!!!!! qu'il s'occupe d'interdire à tous les élus et assimilés, d'embaucher de membres de famille dans des emplois de cabinet (droite et gauche) - la priorité aujourd'hui, c'est LE CHOMAGE et pas de l enfumage

  • M7403983 le jeudi 16 avr 2015 à 10:24

    Exact vmcfb : L'incertitude au niveau gouvernance est facteur d'inefficacité.

  • markito le jeudi 16 avr 2015 à 10:18

    Si on rend le vote obligatoire, il me parait indispensable d'y adjoindre une obligation de formation sur les programmes de chaque parti, et les conséquences logiques que l'on peut attendre des ces programmes.Trop de gens vote pour une étiquette datée (combien vote PS comme papa maman parce que c'est les gentils... j'en connais quelques uns)... nous ne sommes pas dans une émission de téléréalité.