"Vote FN et gagne 5 euros" : la blague qui n'amuse pas le parti de Marine Le Pen

le
0
La présidente du FN, Marine Le Pen.
La présidente du FN, Marine Le Pen.

Un canular qui ne passe pas au Front national. L'apparition dimanche sur Internet d'un site proposant aux électeurs un virement de cinq euros contre un vote pour le parti frontiste n'était en fait qu'une blague. Interrogé par les journalistes de Rue89, le jeune Belge de 24 ans affirme avoir créé le site votefnetgagne5euros.com pour "emmerder le Front national". "Ça me ferait marrer que le FN attaque un petit Belge", ajoute-t-il.

Le jeune homme a réussi son coup. Le parti de Marine Le Pen avait en effet annoncé vouloir porter plainte contre le site. Le webmaster a, depuis, publié un article sur NordPresse, un équivalent belge du Gorafi, indiquant que son site, qui appelle à "prendre une photo de son vote dans l'isoloir Front national/Rassemblement bleu marine le 29 mars", et à voter pour recevoir "5 euros sur PayPal", "a reçu plus de 200 mails, pour la plupart d'insultes".

Une "grosse manipulation"

De nombreux internautes, mais aussi des associations comme SOS Racisme, avaient demandé après la mise en ligne du site un message du FN pour clarifier son rôle. Le parti frontiste avait alors assuré sur son compte Twitter n'avoir "évidemment aucun lien avec le site", évoquant une "grosse manipulation" et le dépôt d'"une plainte".

Proposer de l'argent pour influencer le vote d'un ou de plusieurs électeurs est puni par la loi de deux ans d'emprisonnement et d'une amende de 15 000 euros.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant