Vote en AG : F&C a plus souvent dit non aux rémunérations en 2009

le
0
(NEWSManagers.com) - Dans le dernier rapport de F&C Investments sur l' investissement responsable, qui détaille les activités d' engagement de la société de gestion dans les domaines environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) en 2009, F&C indique avoir exercé ses droits de vote sur environ 58.000 résolutions de 5.225 entreprises établies dans 66 pays, soit quasiment le double du nombre de votes enregistrés en 2008. " C' est le résultat d' une forte hausse du nombre de clients que la société de gestion représente désormais dans le cadre de son service Responsible Engagement Overlay" , précise un communiqué. Ce dernier inclut d' autres investisseurs institutionnels dont F&C n' est pas le gestionnaire. Les sujets ayant particulièrement intéressé F&C l'an dernier sont les rémunérations, l' expansion des compagnies pétrolières et gazières dans des zones du monde présentant des défis politiques et environnementaux majeurs, le rôle des sociétés dans la promotion de la santé publique, les normes de travail dans les usines et le développement durable dans l' immobilier.
Concernant les tendances de ses votes en assemblées générales, F&C a voté en 2009 en faveur des recommandations de la direction des entreprises dans 78 % des cas, contre 81 % en 2008. Cette baisse s' explique par le fait que F&C s' est plus souvent opposée aux plans de rémunérations proposés par le management des sociétés. Ainsi, la part de rejets est passée de 15 % en 2008 à 25 % en 2009.

Les propositions relatives aux financements ont constitué un autre sujet de débat. " En effet, les entreprises qui étaient sous pression pour redresser leurs bilans ont souvent bafoué les règles fondamentales de bonne gouvernance" , souligne F&C. Le durcissement des propositions était particulièrement visible au Royaume-Uni, où les plans de rémunérations dans certaines grandes entreprises du pays ont constitué un sujet d'opposition. F&C y a voté contre les dirigeants dans 19 % des cas, contre seulement 10 % en 2008. La situation s' est aussi assombrie en Australie, où l' opposition de F&C aux plans de rémunérations est passée de 21 % à 27 %.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant