Vote des étrangers : le PS maintient la pression

le
0
Le patron du parti, Harlem Désir, adresse mercredi dans Libération une lettre ouverte à tous les parlementaires pour défendre l'adoption de cette mesure emblématique de la gauche. Une façon de rappeler au président un de ses engagements de campagne.

Le Parti socialiste rappelle de nouveau à l'ordre François Hollande sur son engagement numéro 50 de campagne: «Le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans». Depuis septembre, les initiatives du PS se sont multipliées en faveur de cette réforme emblématique de la gauche, menacée de finir aux oubliettes du quinquennat. Cette fois-ci, c'est Harlem Désir - pourtant resté prudent sur le sujet lors du Congrès du parti à Toulouse fin octobre - qui mouille la chemise. Le patron du PS interpelle «tous les parlementaires» dans une lettre publiée ce mercredi dans Libération.

L'objectif? Bousculer l'agenda du pouvoir exécutif, alors que François Hollande, l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant