Vote de la suppression de la première tranche d'impôt

le
4
VOTE DE LA SUPPRESSION DE LA PREMIÈRE TRANCHE D'IMPÔT
VOTE DE LA SUPPRESSION DE LA PREMIÈRE TRANCHE D'IMPÔT

PARIS (Reuters) - Les députés français ont adopté jeudi l'article du projet de loi de finances (PLF) pour 2015 qui supprime la première tranche du barème de l'impôt sur le revenu, une mesure qui concrétise l'engagement du gouvernement en faveur des plus modestes.

Cet article, qui s'inscrit dans le cadre du pacte de responsabilité et de solidarité et dont le coût est évalué à 3,187 milliards d'euros au profit de plus de six millions de contribuables, supprime la tranche au taux de 5,5%.

Les groupes de gauche ont voté pour et ceux de l'UMP et de l'UDI (centriste) ont voté contre, estimant que cette mesure allait alourdir la pression fiscale pour les classes moyennes.

Cet article a été adopté dans le cadre de l'examen de la première partie du PLF 2015, celle des recettes. Un examen commencé mardi et qui devrait s'achever vendredi ou samedi, l'Assemblée nationale devant se prononcer mardi 21 octobre par un vote solennel sur cette partie recettes.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le jeudi 16 oct 2014 à 13:39

    "Suppression de la 1ère tranche": il restera toujours une première tranche, c'est le taux qui change. Alors pourquoi pas dire : modification du taux de la 1ère tranche? Ou rehausse du seuil de non imposition? Il est vrai que nous avons un polytechnicien aux finances, le gros Eckert! C'est l'Ecole Polytechnique qu'il faut supprimer, pour éradiquer cette espèce de fourbes qu'elle fabrique.

  • M4888303 le jeudi 16 oct 2014 à 12:16

    3 milliards qui partent en fumée,il est vrai que l'on en a de trop!Si le budget est retoqué à Bruxelle ,nous allons bien rire de l'incompétence de ces godillots!!!

  • g.pajot le jeudi 16 oct 2014 à 12:12

    Ceux des autres tranches paieront.. personnellement je ne consomme plus avec tous les impôts car c'est devenu impossible... et si le gouvernement proposait une prime au départ vers un autre pays ?

  • janaliz le jeudi 16 oct 2014 à 12:02

    Les co.nne.ries sont enfilées comme des perles...

Partenaires Taux