Vote de confiance : sur qui Manuel Valls peut-il compter ?

le
0
Manuel Valls en a appelé au sens des responsabilités des socialistes.
Manuel Valls en a appelé au sens des responsabilités des socialistes.

"Sommes-nous capables de gouverner ?" La question lancée mardi par Manuel Valls aux députés socialistes résume assez l'état de tension de la majorité. Après le départ de Thomas Thévenoud, le groupe socialiste ne compte plus que 289 des 577 députés, soit exactement la barre de la majorité absolue. Une défection des frondeurs lors du vote de confiance au nouveau gouvernement pourrait donc être lourde de conséquences. D'où "l'appel à la responsabilité" martelé devant les députés PS mardi matin par le Premier ministre. "François Hollande est le deuxième président socialiste de la Ve République. Voilà ce qui se joue !" a-t-il déclaré.Peine perdue, les frondeurs, ce groupe de 30 à 40 députés qui contestent la ligne économique du gouvernement, ont annoncé s'orienter "vers une abstention collective", selon un de leurs chefs de file, Christian Paul. "Il n'est pas possible d'imposer au groupe socialiste une unanimité de façade en raison de l'impasse économique et politique" actuelle, a déclaré cet élu proche de Martine Aubry, souvent accusée d'être derrière les frondeurs. Alors que le chef de file des députés PS Bruno Le Roux a demandé à ceux-ci d'"arrêter d'alimenter le débat sur l'illégitimité du gouvernement", Christian Paul a affirmé que "plusieurs dizaines de parlementaires" étaient "très convergents dans le désir de mettre en garde le gouvernement sur les dangers de la politique qu'il mène". Certains frondeurs ont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant