Vote de confiance à l'Assemblée : Aubry «pour l'indépendance» de chaque député

le
2
Vote de confiance à l'Assemblée : Aubry «pour l'indépendance» de chaque député
Vote de confiance à l'Assemblée : Aubry «pour l'indépendance» de chaque député

Elle est longtemps restée silencieuse sur la politique conduite par François Hollande depuis son accession à l'Elysée. Mais en cette fin d'été, Martine Aubry sort de plus en plus fréquemment de sa réserve, par petites touches le plus souvent critiques. Nouvelle marque de défiance face au gouvernement de Manuel Valls ce samedi à l'occasion des états généraux des socialistes du Nord, à Lomme, près de Lille, à propos du vote de confiance mardi à l'Assemblée nationale. La maire PS de Lille (Nord) a fait savoir, devant la presse, qu'elle était «pour l'indépendance de chacun». «J'ai toujours traité chacun de cette manière», a déclaré l'ex-rivale de François Hollande lors de la primaire socialiste pour la présidentielle 2012,

«Nous avons tous une conscience, nous avons tous des convictions. Il faut que chacun vote en fonction de ce qu'il croit utile pour la réussite de notre pays, pour la réussite du président», a-t-elle répondu, interrogée sur l'unité des députés socialistes alors que les députés PS «frondeurs» ont annoncé qu'ils entendaient s'abstenir «collectivement» lors du vote mardi 16 septembre.

«L'unité ne veut rien dire, j'ai été premier secrétaire du PS», a rappelé Martine Aubry. «On fait l'unité en parlant du fond, on ne fait pas l'unité en disant "Unité, unité, unité". On fait l'unité sur un projet, on fait l'unité sur des valeurs, sur un sens et sur des réponses».

La maire de Lille a réaffirmé souhaiter «contribuer à ce que nous nous mettions tous d'accord effectivement sur des propositions qui permettent des résultats en matière de croissance, en matière d'emploi tout en réduisant les déficits». 

Cambadélis : «Le PS n'est grand que quand il défend des valeurs»

«Nous avons besoin de toutes les grandes voix du parti socialiste, nous traversons un moment difficile, nous devons réfléchir à plusieurs voix si je puis dire», a réagi de son côté le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le dimanche 14 sept 2014 à 01:05

    Aubry, fais-tu la prière 7 fois par jour face au beffroi de Lille?

  • LeRaleur le samedi 13 sept 2014 à 19:39

    Faites sauter tout ça. Tôt ou tard ça viendra. Elle est pas mal bouffie Martine.