Vote au PS : un avertissement pour Hollande et Ayrault

le
0
Dès vendredi matin, le futur premier secrétaire, Harlem Désir, vantait le score de sa motion, pourtant très décevant.

Garder le sourire quoi qu'il en coûte. Po-si-ti-ver! C'est l'exercice auquel s'est livré Harlem Désir vendredi, au lendemain du vote des adhérents socialistes sur les cinq motions en lice. Durant toute la journée, le futur premier secrétaire a vanté le score de 68,3 % obtenu par la motion 1 dont il était le premier signataire. Un score pourtant nettement inférieur à celui qu'il escomptait. En dépit du forfait de son ancien chef de file Benoît Hamon, la motion 3 d'Emmanuel Maurel et de l'aile gauche du parti obtient 13,3 % des voix, et la motion 4, défendue par le résistant Stéphane Hessel(lire ci-dessous), crée la surprise avec 11,8 % des voix. Loin derrière, la motion 2 de Gaëtan Gorce et Juliette Méadel (5,1 %) et la motion 5 de Constance Blanchard (1,3 %). Paradoxalement, le taux de participation plus que convenable (autour de 50 %) n'a pas bénéficié à Harlem Désir.

«Dans un congrès où il y a autant de motions le score de la motion 1 est le plus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant