Vos mains lui parlent

le , mis à jour à 07:48
3
Vos mains lui parlent
Vos mains lui parlent

C'est un drôle de type qui vous serre la main avec insistance, lève un sourcil et enregistre sans en avoir l'air « paume chaude et sèche ». Jean de Bony est un inconditionnel de la poignée de main : « Si les Français ne se faisaient pas autant la bise, ils seraient beaucoup plus renseignés sur le tempérament des autres ! » Car l'homme en est persuadé : pour être le seul en France -- et dans le monde -- à avoir étreint, palpé, scruté plus de 10 000 mains dont quelque 300 appartenant à des célébrités, tout est là. Dans nos phalanges, nos ongles, nos paumes. Il suffit de regarder et toucher pour savoir si on a affaire à quelqu'un de pragmatique ou d'imaginatif, d'émotif ou de cérébral. Et toute la palette des détails manuels correspondant à toute la variation des qualités humaines, il en a dressé l'inventaire dans « Ce que révèlent vos mains »*, une sorte de manuel pour aider chacun à ne pas se tromper en choisissant ses relations.

Un guide de chiromancie ? Le mot fait bondir ce grand type à lunettes à la dégaine de Jacques Tati. « Lire l'avenir dans les lignes de la main, c'est une ineptie. Je ne suis pas dans la devinette, j'étudie scientifiquement la cohérence des mains avec le parcours de la personne. » Et Jean de Bony étudie cette cohérence depuis trente-cinq ans, une improbable enquête empirique que le créateur de la biotypologie -- terme qu'il a déposé en 1980 -- a commencée en empoignant des mains d'artistes (Charles Aznavour, César, Céline Dion...). Il n'y a guère que celles des grands timides qui lui ont échappé. Ou celle de la femme du sultan d'Oman : « J'ai presque créé un incident diplomatique en lui demandant de me montrer sa main », sourit celui qui pratique cette science étrange depuis le service militaire. Depuis cette période, il a tout consigné de ses empoignades, formant une base de données unique.

Et lui qui a redoublé sa 2de et triplé sa terminale est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 20 juil 2015 à 11:06

    Ah Janaliz vous avez une étrange conception du recrutement, vous allez en déduire quoi ??? que le candidat en face de vous est chômeur de plus de 40 ans et sait sort bien qu'il joue à quitte ou double, donc mains dégoulinantes d'angoisse, ou bien la main sèche et ferme du candidat de 30 ans qui cherche à augmenter son salaire mais qui au fond s'en contre-fiche d'être embauché ou pas. C'est toute la différence...prenez les mains mouillées...ils seront super-motivés vos candidats !!!!

  • frk987 le lundi 20 juil 2015 à 10:41

    L'avantage de la poignée de mains ou pire la bise...c'est l'échange des microbes et bactéries...A chacun ses goûts mais vive le système anglo-saxon ou un simple Hello suffit.

  • janaliz le lundi 20 juil 2015 à 07:53

    Je partage totalement ce point de vue. Lors d'un entretien d'embauche j'observe, entre autre, les mains de la personne. Et chez une femme c'est ce que je regarde en premier...