Vos enfants sont-ils Zemmour, Dieudonné ou Michéa ?

le
0
Selon Devecchio, les jeunesses françaises se divisent en trois grandes générations : Dieudonné, Zemmour et Michéa
Selon Devecchio, les jeunesses françaises se divisent en trois grandes générations : Dieudonné, Zemmour et Michéa

De la jeunesse, pour aller vite, on connaît les portraits dressés par les sondeurs : graphiques, pourcentages et conclusions. Par les sociologues : dis-moi où tu es né, je te dirais qui tu es. Par les psys : troubles de l'opposition, rébellion et transgression... On connaît aussi les discours politiques adressés à LA jeunesse, bloc monolithique et turbulent qu'il est bon de flatter à l'approche de l'élection présidentielle pour s'attirer, a minima, le vote des parents soucieux. Bref, pour pénétrer dans la complexité du sujet, il faut lire le travail d'Alexandre Devecchio, journaliste au FigaroVox et auteur d'un livre intitulé Les Nouveaux Enfants du siècle (Cerf).

Disons-le d'emblée : Devecchio appréhende son sujet en étant lui-même porteur d'une représentation de la société et d'options politiques et économiques qui ne seront pas du goût de tous. Qu'importe. Son ambition est de toucher du doigt des réalités que peu de commentateurs maîtrisent ou n'osent seulement aborder. L'essayiste livre une véritable cartographie des jeunesses françaises, sans être prisonnier d'études soporifiques ou de clichés générationnels. Devecchio a enquêté, s'est documenté et s'est déplacé. Ce qu'il en rapporte est instructif. Selon lui, les jeunesses françaises se divisent en trois grandes générations : Dieudonné, Zemmour et Michéa. On peut discuter de la pertinence de ces partitions et de leurs intitulés, mais elles...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant