«Vos comptes bancaires sont mieux protégés depuis le 1er janvier»

le , mis à jour le
56
Thierry Dissaux, président du directoire du Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). (© DR)
Thierry Dissaux, président du directoire du Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). (© DR)

Aujourd'hui les déposants bénéficient d'une garantie des dépôts de 100.000 euros par personne et par établissement sur les dépôts bancaires (livrets bancaires, comptes courants, comptes à terme, PEL, CEL, espèces des comptes titres..), plus une garanties sur les titres (actions, obligations, sicav...) à hauteur de 70.000 euros, ainsi qu'une garantie supplémentaire de 500.000 euros en cas dépôts exceptionnels, toutes trois prises en charge par le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). Ils bénéficient aussi d'une autre garantie sur leurs assurances vie, à hauteur de 70.000 euros et sur leurs rentes à hauteur de 90.000 par le FGAP (fonds de garantie des assurances de personnes), plus une garantie d'Etat sur les Livrets A, LDD et Livret d'Epargne Populaire.

Thierry Dissaux, le président du directoire du FGDR détaille pour Le Revenu, les différents mécanismes de protection de l'épargnant.

Le règlement européen facilitant le renflouement des établissements en difficulté fait craindre des prélèvements sur les dépôts non garantis, qu'en est-il ?
Thierry Dissaux : Avant l’entrée en vigueur de ces dispositions, en cas de faillite d'un établissement, les avoirs des déposants supérieurs à 100.000 euros se retrouvaient pris dans la liquidation de la banque avec les autres actifs. Si les comptes d’un déposant

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • froggy83 il y a 11 mois

    approvisionnez bien vos comptes en banque, parce que vos dirigeants ont signé la BRRD en douce en août sous la pression de leurs copains banksters européistes; applicable depuis janvier, ponction de vos comptes en cas de crise, et des crises, on va en avoir! D’abord expérimentée à Chypre où les comptes ont été largement siphonnés, la mesure est désormais applicable en France depuis le 20 août

  • froggy83 il y a 11 mois

    De nouveaux sauvetages de banques à prévoir en Europe. Il faudra sans aucun doute actionner les nouvelles règles de “bail-in” (en vigueur depuis le début de cette année), c’est à dire de sauvetage des banques européennes par les actionnaires et les clients des banques disposant de dépôts excédant les 100k€, et recapitaliser massivement les banques européennes. White critique les politiques de "QE" menées par les grandes banques centrales au lendemain de la crise fin...

  • froggy83 il y a 11 mois

    tellement mieux que j'ai reçu un email disant de me rendre dans mon espace 'LCL mes comptes' car s'y trouveraient de nouveaux documents... que je n'ai pas trouvés évidemment. Sans doute un doc disant que désormais il y a des frais supplémentaires sur compte courant... Frais pour préparer "le tsunami de défaillances sur dettes qui va s’abattre sur le monde" selon White

  • scred il y a 11 mois

    foutaise

  • frk987 il y a 11 mois

    Pas plus que le contenu de votre coffre fort........

  • frk987 il y a 11 mois

    VOTRE PEA est en DEPOT dans une banque et ne lui appartient nullement........

  • frk987 il y a 11 mois

    Votre PEA ,ne craint rien dans une banque en faillite à part les titres appartenant a une société en faillite...cela va de soi idem pour les obligations externes à la banque en faillite.

  • frk987 il y a 11 mois

    Pour M3404561 : j'AFFIRME "Et ce que cet article oublie de dire c'est que les actions ou obligations (autres que celles de la banque en faillite, bien sûr), sont en dépôt à la banque, comme une voiture dans un parking, que le gérant du parking fasse faillite vous récupérerez votre voiture, les actions ou obligations c'est pareil." PROUVEZ MOI l'INVERSE !!!!!

  • mxnagg il y a 11 mois

    les comptes sont protégés mais pas l'argent qui est sur le compte ?

  • degrowth il y a 11 mois

    Interdire la création monétaire privée revient à mettre les banques (privées justement) en activité réduite puisque c'est une de leur activités lucrative par excellence ! mais les excés ont déjà été commis et s'en protéger revient à retirer son argent avant qu'il ne disparaisse en même temps que les créances pourries.