Vontobel veut rester un acteur de la consolidation dans la banque privée

le
0

(NEWSManagers.com) - La banque suisse Vontobel, qui vient de reprendre la banque Finter, s'attend en 2016 à une accélération de la consolidation dans le secteur de la banque privée en Suisse. Les coûts réglementaires et les investissements dans le numérique vont contraindre de de plus en plus de banques privés à se poser la question de savoir si le maintien du statu quo est la bonne stratégie à suivre, explique Georg Schubiger, responsable de la banque privée chez Vontobel, dans un entretien au bihebdomadaire Finanz und Wirtschaft.

Georg Schubiger, qui a rejoint Vontobel à l'été 2012 après avoir travaillé pendant une quinzaine d'années en Scandinavie, dernièrement pour Danske Bank, souligne que le groupe continue d'observer le marché et de dialoguer avec des candidats potentiels à un rachat. Depuis son arrivée à la tête de la banque privée, les actifs sous gestion de la division sont passés de 28 milliards de francs suisses à environ 35 milliards de francs. L'intégration de Finter, effective à compter du 1er janvier, devrait apporter un encours supplémentaire de 1,6 milliard de francs. Dans un entretien au site spécialisé finews, Luigi Carnelli, l'ancien patron de Finter à Zurich nommé responsable de la " Business Unit Italie" au sein de la division banque privée de Vontobel, suggère que les anciens clients de Finter sont généralement très contents de confier leur patrimoine financier à une marque de la qualité de Vontobel et que l'érosion des encours est très marginale.

La priorité immédiate reste l'intégration de la banque Finter à Zurich et dans le Tessin mais les responsables de la banque privée n'excluent de se développer sur le marché italien. Les actifs sous gestion en Italie, où Vontobel est présente depuis 2002, s'élèvent à environ 6 milliards de francs suisses.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant