Volvo profite du redressement du marché des poids lourds

le
0
HAUSSE DES COMMANDES DE VOLVO AU 2E TRIMESTRE
HAUSSE DES COMMANDES DE VOLVO AU 2E TRIMESTRE

STOCKHOLM (Reuters) - Volvo, le deuxième constructeur mondial de poids lourds, a annoncé mercredi une baisse moins importante que prévu de son bénéfice au deuxième trimestre, avec une hausse des commandes portée par une croissance de la demande sur la quasi-totalité de ses grands marchés.

Le groupe suédois a enregistré une hausse à deux chiffres de son carnet de commandes dans toutes les grandes régions à l'exception de l'Asie, où il a légèrement baissé.

"Les entrées nettes de commandes se sont maintenues à un niveau élevé durant le deuxième trimestre", déclare l'entreprise dans son communiqué de résultats.

A la Bourse de Stockholm, l'action Volvo s'adjuge 2,63% à 95,70 couronnes dans les premiers échanges.

Poussée par le besoin de renouvellement des flottes, la demande pour les poids lourds reprend des deux côtés de l'Atlantique Nord après avoir été gelée pendant les années de crise économique. Au Brésil, principale économie d'Amérique latine, elle est soutenue par des mesures d'incitation gouvernementales tandis qu'elle s'est stabilisée en Asie.

Volvo, qui construit des camions sous les marques Renault, Mack et UD Trucks en plus de son nom, a vu son carnet de commandes augmenter de 16% par rapport au deuxième trimestre 2012 alors que les analystes attendaient en moyenne une progression de 14,7%. En Europe, son principal marché, les commandes de poids lourds ont augmenté de 13%.

Le groupe, numéro deux mondial derrière l'allemand Daimler, a dégagé sur ces trois mois un bénéfice d'exploitation de 3,26 milliards de couronnes suédoises (382 millions d'euros) contre 7,71 milliards un an auparavant. Les analystes attendaient en moyenne 2,47 milliards de couronnes, selon le consensus établi par Reuters.

La marge d'exploitation est ressortie à 4,5%, battant là aussi le consensus qui était de 3,4%.

Volvo a maintenu ses objectifs pour ses principaux marchés et anticipe une amélioration progressive des ventes. Le groupe estime le marché européen des poids lourds à environ 230.000 unités en 2013, et le marché américain à 250.000.

Le résultat opérationnel a été affecté par une augmentation des réserves de garantie de 900 millions de couronnes, qui avait été annoncée le 1er juillet par le groupe.

Niklas Pollard et Helena Soderpalm, Wilfrid Exbrayat et Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant