Volvo pénalisé par l'Europe au 4e trimestre

le
0
BÉNÉFICE DE VOLVO INFÉRIEUR AUX ATTENTES AU 4E TRIMESTRE
BÉNÉFICE DE VOLVO INFÉRIEUR AUX ATTENTES AU 4E TRIMESTRE

STOCKHOLM (Reuters) - Le constructeur suédois de poids lourds Volvo a fait état vendredi d'un bénéfice inférieur aux prévisions au titre du quatrième trimestre 2011 et redit s'attendre à un exercice 2012 terne, pénalisé par un plongeon du marché européen.

D'octobre à décembre, le bénéfice d'exploitation du numéro deux mondial du secteur est ressorti à sept milliards de couronnes suédoises (791 millions d'euros) alors que les analystes anticipaient de 7,2 milliards, selon le consensus Reuters.

Au dernier trimestre 2010, Volvo avait dégagé un bénéfice d'exploitation de cinq milliards de couronnes.

Après avoir profité à plein de la reprise de la demande en 2010 et durant la majeure partie de 2011, les constructeurs européens de poids lourds doivent désormais composer avec la crise de la dette souveraine dans la zone euro et les craintes d'un ralentissement de l'activité économique mondiale.

"Nous maintenons notre évaluation selon laquelle le marché de 'l'Europe des 29' sera d'environ 220.000 poids lourds en 2012. Nous anticipons un démarrage lent de l'année et une amélioration progressive", indique le groupe dans un communiqué.

"Nous maintenons notre prévision d'une poursuite de la croissance du marché nord-américain à environ 250.000 poids lourds en 2012", ajoute-t-il.

Le carnet de commandes a baissé de 7% au quatrième trimestre, mais la chute est plus vertigineuse en Europe où il a fondu de 24%, occultant la hausse de 22% observée en Amérique du Nord.

Le suédois pense toutefois que le marché des poids lourds est en cours de stabilisation, quoiqu'à un niveau assez bas, et devrait redémarrer progressivement au cours de l'année.

Volvo se montre ainsi plus optimiste que son concurrent Scania, qui a prévenu cette semaine qu'il réduirait ses effectifs et le volume de certains de ses investissements, anticipant une demande faible au cours du premier semestre 2012.

Le titre Volvo a ouvert en hausse de 1,4% à 92,00 couronnes.

Niklas Pollard, Nicolas Delame pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant