Volvo Ocean Race : Quand les rugbymen s'essayent à la voile

le
0
Volvo Ocean Race : Quand les rugbymen s'essayent à la voile
Volvo Ocean Race : Quand les rugbymen s'essayent à la voile
Plusieurs All Blacks ont été conviés, dimanche, à la " party " d'adieu de la Volvo Ocean Race, dimanche à Auckland. Si l'ancienne star néo-zélandaise Jonah Lomu a pu naviguer à bord de l'un des monocoques, Richie McCaw et Dan Carter se sont essayés au " grinding challenge ".

Si Richie McCaw estime que « le rugby et la voile sont des sports d'équipe et de précision », confiant à l'Equipe qu'il lui « tarde de voir comment ça fonctionne à bord », le plus capé des All Black a pu en tester certains aspects par lui-même. Le troisième ligne des Crusaders a en effet donné de sa personne, dimanche à Auckland, lors de la « party » d'adieu de la Volvo Ocean Race. Alors qu'ils devaient, avec Dan Carter, initialement jouer les leg jumper - soit monter à bord d'un bateau avant de se jeter à l'eau en combinaison étanche au moment du départ de l'étape - les deux rugbymen se sont finalement affrontés au « grinding challenge », exercice consistant à tourner le plus vite possible les manivelles de la colonne de winches. Et ainsi avoir un aperçu de l'intensité de ce que vivent les marins une fois au large.

Départ mardi, au mieux

La cinquième étape de la Volvo Ocean Race, la plus longue de la course autour du monde en équipage avec escales, entre Auckland et Itajaí (6776 milles, soient 12 500 km), devait partir dimanche de Nouvelle-Zélande. Mais en raison du cyclone Pam, attendu sur zone en fin de journée, les bateaux ne quitteront la « City of Sails » que mardi au plus tôt. Jonah Lomu a quant à lui eu l'honneur de naviguer lors de la régate en baie de samedi à bord du monocoque Abu Dabi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant