Volvo Ocean Race : Encore de gros soucis pour Dongfeng

le
0
Volvo Ocean Race : Encore de gros soucis pour Dongfeng
Volvo Ocean Race : Encore de gros soucis pour Dongfeng
Après avoir cassé son mât (réparé à Itajai) lors de la cinquième étape de la Volvo Race (tour du monde en équipage avec escales), l'équipage de Dongfeng doit faire face à la panne de son dessalinisateur électrique et doit se préparer à manquer d'eau potable à bord.

La chance fuit Dongfeng, le bateau skippé par le Français Charles Caudrelier. Après avoir subi la casse de son mât dans la cinquième étape, l’équipe chinoise engagée dans la Volvo Ocean Race doit désormais faire face à une autre avarie, qui pourrait se montrer encore plus pénalisante. A peine 24 heures après avoir quitté Itajai pour rallier Newport aux Etats-Unis, terme de la sixième étape, le dessalinisateur électrique présent à bord de Dongfeng est tombé en panne.

La panne de cet appareil chargé de rendre l’eau de mer potable pourrait rendre le passage de l’équateur pénible pour les membres de l’actuel deuxième du classement général de l’épreuve puisqu’il pourrait rapidement être en manque d’eau. Si les membres de l’équipage ne parviennent pas à réparer le dessalinisateur électrique, seule une pompe manuelle pourrait permettre à Caudrelier et ses hommes de s’hydrater. Mais il faudrait alors pomper pendant huit à neuf heures pour assurer aux personnes à bord une hydratation suffisante... « Sans eau, on ne peut pas continuer », a indiqué Charles Caudrelier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant