Volvo Car-Bond des profits, objectif maintenu malgré la Chine

le
0

STOCKHOLM, 19 août (Reuters) - Le constructeur automobile suédois Volvo Car Group, propriété du groupe chinois Geely, a fait état mercredi d'un bond de 71% de son bénéfice au premier semestre, une forte demande en Europe ayant éclipsé le ralentissement observé en Chine. Il a également confirmé son objectif annuel de ventes, à environ 500.000 véhicules, la croissance en Europe et l'amélioration aux Etats-Unis compensant le fléchissement en Chine. Les ventes de voitures ont ralenti ces derniers mois en Chine, premier marché automobile mondial, sur fond d'inquiétude sur le ralentissement de la croissance et de turbulences sur les marchés boursiers. Le groupe de Göteborg, racheté en 2010 à Ford F.N par le chinois Zhejiang Geely 0175.HK GEELY.UL , a dégagé au premier semestre un bénéfice d'exploitation de 1,66 milliard de couronnes suédoises (176 millions d'euros), à comparer au résultat de 968 millions de couronnes (102 millions d'euros) généré sur la même période un an plus tôt. Le chiffre d'affaires de Volvo Car, l'un des principaux employeurs suédois, a atteint 75,2 milliards de couronnes sur les six premiers mois de l'année contre 67,0 milliards au premier semestre 2014, soit une progression de 12,2%. Jugeant dans un communiqué que ces résultats reflètent les efforts entrepris depuis 2010, le directeur général, Hakan Samuelsson, dit prévoir "une progression significative des bénéfices sur l'ensemble de l'exercice." Volvo, qui reste un acteur de second rang sur un marché mondial dominé par les groupes allemands, américains et japonais, compte sur une solide croissance en Chine pour compenser les lourds investissements consacrés au développement de nouveaux modèles. Mais il doit également progresser sur les autres marchés pour atteindre son objectif d'un quasi-doublement de ses ventes annuelles d'ici 2020, à 800.000 unités. Hakan Samuelsson a indiqué tabler pour cette année sur une croissance du même ordre de grandeur que celle du marché chinois des voitures haut de gamme qu'il estime à environ 5%. (Niklas Pollard and Johannes Hellstrom; Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant