Volvo bat le consensus au 3e trimestre avec son plan d'économies

le
0

STOCKHOLM (Reuters) - Le constructeur de poids lourds Volvo a fait état vendredi d'un bénéfice supérieur aux attentes au troisième trimestre, tirant les fruits de son plan d'économies, et a dit espérer une croissance de ses ventes sur le marché européen l'an prochain.

Le groupe suédois, confronté à la concurrence féroce des allemands Daimler et Volkswagen, s'attend à ce que le marché européen revienne l'an prochain à un niveau inédit depuis la crise financière, à 275.000 véhicules contre 265.000 cette année.

Il table en revanche sur une stagnation ou un ralentissement de ses ventes sur ses autres principaux marchés en 2016.

La première entreprise suédoise par le chiffre d'affaires, qui est également le premier employeur du secteur privé dans son pays, a publié un bénéfice d'exploitation ajusté à 5,1 milliards de couronnes (544 millions d'euros) après 2,9 milliards un an plus tôt, au-dessus du consensus de 4,6 milliards de couronnes établi par les analystes interrogés par Reuters.

Ce solide résultat est notamment lié aux retombées du programme de réduction des coûts de 10 milliards de couronnes par an dans lequel le groupe est engagé.

"Mesuré en devises locales, le travail réalisé sur le programme de productivité se déroule selon les plans", a indiqué le groupe.

Au cours du trimestre écoulé, Volvo, qui commercialise également des camions sous les marques Mack, Renault et UD, a vu les prises de commandes chuter de 15%, alors que les analystes tablaient en moyenne sur un recul de 12%.

Le groupe suédois a également subi les répercussions du ralentissement de la croissance chinoise, qui pénalise ses activités d'équipements de construction.

Volvo, qui tente d'apaiser ses investisseurs, a déjà cédé sa branche de moteurs aéronautiques et a conclu cette semaine la vente de ces activités informatiques à l'indien HCL Technologies.

Les activités d'équipements de construction, qui génèrent environ 20% du chiffre d'affaires de Volvo, pourraient être les prochaines sur la liste mais les inquiétudes concernant l'activité en Chine pourraient aller à l'encontre d'une éventuelle cession.

Vers 09h15 GMT, l'action Volvo avance de 0,52% à 87,65 couronnes.

(Niklas Pollard et Johannes Hellstrom; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant