Volume anormal sur Bankia, enquête de la commission des marchés

le
0
ENQUÊTE DE LA COMMISSION DES MARCHÉS FACE AUX VOLUMES JUGÉS ANORMAUX SUR BANKIA
ENQUÊTE DE LA COMMISSION DES MARCHÉS FACE AUX VOLUMES JUGÉS ANORMAUX SUR BANKIA

MADRID (Reuters) - La Commission nationale du marchés des valeurs (CNMV), l'autorité de la Bourse de Madrid, a annoncé jeudi enquêter sur les volumes de transactions anormalement élevés observés pendant la journée sur le titre Bankia.

L'action de la banque nationalisée a plongé de 51,43% jeudi avec près de 50 millions de titres échangés, soit 42 fois la moyenne journalière des trois derniers mois et cinq fois le nombre de titres qui composent le flottant.

Depuis le 6 mai, l'action a perdu 90% de sa valeur.

La baisse du cours de Bourse était prévisible avant l'injection de 15,5 milliards d'euros d'argent frais dans la banque, mais la CNMV a fait savoir qu'elle enquêterait sur les transactions pour détecter d'éventuelles infractions.

Des dizaines de milliers de petits actionnaires, détenteurs souvent malgré eux d'actions préférentielles et d'obligations convertibles héritées des sept caisses d'épargne fusionnées dans Bankia, les ont converties jeudi en actions ordinaires avec une décote annoncée de l'ordre de 40%.

Mais les nouvelles actions, initialement valorisées à 1,35 euro et qu'ils ne pourront pas échanger avant mardi, n'affichaient plus qu'un cours de 68 centimes à la clôture.

Selon une source, des investisseurs institutionnels également "collés" avec des actions préférentielles et des titres hybrides ont peut-être réalisé des ventes à découvert pour compenser une partie de leurs pertes. Or cette pratique, qui consiste à vendre des titres qu'on ne possède pas pour réaliser un profit en les rachetant ultérieurement à un cours plus bas, est interdite sur le marché boursier espagnol.

Julien Toyer, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant