Voltalia : Exercice 2009

le
1

Communiqué

Année de transition et de pérennisation de la société

- Sécurisation du portefeuille

- Nouvel actionnaire stratégique : la famille Mulliez

- Perspectives renforcées en multi-énergies

Le Conseil d’Administration, réuni le 20 avril 2010 sous la Présidence de Monsieur Robert DARDANNE, a arrêté les comptes sociaux de la société mère VOLTALIA SA et les comptes consolidés aux normes IFRS de l’exercice 2009.

Résultats de l’exercice 2009 consolidés* aux normes IFRS du groupe VOLTALIA

En Milliers d’Euros

Normes IFRS

2008

2009

Chiffres d’affaires et
produits d’activité de développement

7 958

6 985

EBITDA

2 028

- 417

Résultat Opérationnel Courant

1 232

- 2 275

Résultat net

2 233

- 2 890

Trésorerie Nette

12 176

22 151

Composition du portefeuille de projets à Mai 2010

Nombre de MW en production

27,8 MW

Nombre de MW en construction

24,2 MW

Nombre Total de MW autorisé à ce jour et à construire

74,5 MW

Production sécurisée

126,5 MW

MW en développement

Dont permis déposés

1 070 MW

474 MW

MW en étude

825 MW

Total du pipeline

2 022 MW



* en cours de certification

· Concrétisation et sécurisation du portefeuille

Dans un contexte économique difficile, VOLTALIA s’est concentrée sur la structuration de ses activités et la mise en œuvre de son pipeline de projets multi-énergies basé sur l’éolien, la biomasse, l’hydraulique et le solaire.

La part de production sécurisée du portefeuille de projets du groupe s’élève, ainsi, à 126,5 MW en mai 2010.

Suite à un recentrage stratégique sur les projets à plus forte valeur ajoutée, le portefeuille en développement de VOLTALIA s’établit à 1 070 MW. Ce dernier est porté par l’éolien (657 MW) et la bonne dynamique du solaire (338 MW) avec, notamment, la signature au T2 2009 d’un important projet solaire à La Barben (13) représentant un potentiel de 96 MW.

Fort de l’accélération de sa filière solaire, la société a renforcé l’équipe dédiée à 15 personnes portant l’effectif global à 70 collaborateurs.

Fidèle à son modèle économique, le portefeuille de projets en développement de VOLTALIA se répartit de manière équilibrée entre ses 4 zones géographiques que sont la France (40 %), le Brésil (32 %), la Grèce (26 %) et dans une moindre mesure la Guyane Française.

Conformément à sa stratégie de cession totale et/ou partielle de projets, VOLTALIA a signé en juin 2009 un partenariat financier avec 123Venture qui a investi 2 millions d’euros dans un parc éolien de 12 MW, situé à La Faye en Charente (16). Ce nouveau partenariat démontre, dans un environnement économique peu favorable, la capacité du groupe à valoriser son portefeuille de projets.

· Partenariat stratégique avec la famille Mulliez

Afin d’accompagner au mieux sa croissance, VOLTALIA s’est focalisé au cours de l’année 2009, sur la mise en œuvre du partenariat stratégique avec la famille Mulliez. Le groupe a ainsi procédé en décembre 2009 à une augmentation de capital de 28 millions d’euros de VOLTALIA SA.

L’entrée de la famille Mulliez au capital de VOLTALIA a été réalisée au travers d’une société holding commune avec les actionnaires fondateurs de Voltalia SA (VOLTALIA investissement) qui a intégralement souscrit à cette augmentation de capital.

Ce nouvel actionnaire stratégique, grâce à la vision long terme de sa participation, contribue à la pérennisation du groupe VOLTALIA.

Cet apport en fonds propres va permettre à VOLTALIA de sécuriser les nouveaux projets en cours et d’accélérer de son développement sur de nouvelles zones en s’appuyant sur l’expérience de cet actionnaire de référence.

· Résultats 2009

VOLTALIA enregistre un chiffre de d’affaires de 6,9 M€ pour l’année 2009. En effet, compte tenu du contexte économique difficile, les cessions n’ont pu couvrir les frais de structure du groupe comme cela avait été le cas en 2008. Le résultat opérationnel s’inscrit à - 2 325 K€ et, mécaniquement, le résultat net à – 2 890 K€.

Cependant, les nombreuses sollicitations d’acquéreurs reçues depuis le début de l’année assurent à VOLTALIA une accélération significative de son activité de cession et un retour à la profitabilité dès 2010.

La structure financière du groupe, renforcée par l’augmentation de capital de décembre, permet d’absorber sans difficulté le déficit de l’année 2009. Elle reste ainsi, saine et solide avec des capitaux propres de 58,3 M€ pour un endettement net de 2,2 M€.

Le groupe dispose d’une trésorerie nette à la clôture de 22,1 M€ dédiée à son développement.

· Perspectives renforcées

Après une année de structuration, VOLTALIA amorce un véritable changement de dimension en développant de nouvelles activités opérationnelles tout en renforçant son pipeline projets.

Ces derniers mois le groupe a lancé quatre nouvelles mises en construction :

- en France, mise en construction d’un parc éolien de 12 MW,

- en Guyane avec les mises en construction d’une centrale hydraulique de 4,5 MW sur le site de Mana et d’un parc solaire d’une capacité de 4,27 MW,

- en Grèce, mise en construction de parcs solaires pour 3,45 MW,

Soit un total de 24 MW en construction qui seront mis en production en 2010 et qui augmenteront significativement la part de production dans le chiffre d’affaires du groupe.

Bénéficiant d’un cadre réglementaire favorable, VOLTALIA a d’ores et déjà accéléré le développement de son portefeuille solaire, avec la signature de nouveaux projets et la mise en place de 2 nouveaux partenariats depuis le début de l’année 2010. Cette filière, qui offre des perspectives très attractives, est désormais un axe important de développement du groupe.

L’ensemble de ces projets développés par Voltalia, auxquels s’ajoutent plus de 800 MW à l’étude représente un pipeline de 2 022 MW.

VOLTALIA va également poursuivre activement la cession partielle ou totale de MW autorisés ou en production. Ce mode de financement, désormais mature, offre au groupe souplesse et flexibilité lui permettant ainsi, de s’adapter aux besoins de fonds propres de son activité de producteur.

Capitalisant sur son savoir-faire technique et son expérience, Voltalia va lancer une nouvelle activité dédiée à l’exploitation et la maintenance de sites de production pour le compte de tiers qui devrait représenter 100 MW d’ici 2 ans.

De même, le groupe a pour ambition de maximiser l’effet levier offert par son activité carbone et conseil en développant des services pour le compte de tiers tels que la réalisation de bilan carbone, l’assistance au montage de projets MDP, et la réalisation d’études institutionnelles. Ainsi, Voltalia vient de remporter une mission financée par le FASEP (Fonds d’étude et d’aide au secteur privé), d’un montant de 180 K€ pour l’étude du potentiel EnR et MDP d’un état Brésilien.

Le développement de ces nouvelles activités va permettre à Voltalia de diversifier ses modes de rémunération et ainsi conforter ses revenus futurs au-delà de la seule production d’électricité verte et générer un résultat bénéficiaire à partir de 2010.

Fort de moyens renforcés et d’un pipeline supérieur à 2 000 MW, VOLTALIA va poursuivre sa dynamique de croissance et confirme son objectif d’obtenir les autorisations pour plus de 700 MW d’ici à 2014.

L’Assemblée Générale de VOLTALIA se tiendra le 29 juin 2010 à 14h30 dans les bureaux du cabinet Jones Day, 2 rue Saint-Florentin, 75001 Paris.

A propos de VOLTALIA :

Producteur d’électricité à base d’énergies renouvelables et opérateur sur les marchés du carbone (MDP), VOLTALIA développe des projets multi-sources : hydraulique, éolien, biomasse et solaire. VOLTALIA est présente en France, en Guyane, au Brésil et en Grèce.

VOLTALIA est cotée au Marché Libre d’Euronext Paris depuis mai 2006 (FR000302224-MLVLT).

Contacts :

Robert Dardanne

Tel : +33 (0)1 40 88 96 10

r.dardanne@voltalia.com

S. Kennis /J. Gacoin

Tel : +33 (0)1 44 91 52 50

skennis@aelium.fr

  • kopin le mercredi 4 juin 2014 à 16:50

    commentaire