Vols de métaux : les pouvoirs publics cherchent la parade 

le
0
L'envolée du cours du cuivre suscite les convoitises des petits délinquants et de gangs organisés. Les vols ont explosé de 100% en un an. Le dernier, concernant du matériel SNCF, a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi.

Négocié à prix d'or, le cuivre est devenu l'objet d'une extraordinaire razzia menée avec méthode par les petits délinquants mais aussipar des gangs organisés sur l'ensemble du territoire. Voies ferrées, câblages électriques, dynamos de vieux transistors de télévision, ornements de tombes ou simples débris industriels, le métal rouge est pillé sous toutes ses formes.

Ce week-end encore, le tunnel de Thiais (Val-de-Marne) sur l'autoroute A86 a été fermé dans les deux sens à la suite d'un vol de câbles de cuivre qui avait interrompu les fonctions de désenfumage, d'éclairage, de ventilation et de surveillance vidéo de l'ouvrage. Interpellés en flagrant délit, six jeunes Roms ont été placés en garde à vue dans les locaux de la Sûreté départementale de Créteil. Sans attendre, la Direction des routes d'Île de France a décidé hier de mettre un frein à cette prédation en n'enfouissant pas moins de 600 kilomètres de câbles actuellement à l'air libre. Que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant