Vols de données, infection, extorsion d'argent : trois applications Android sur cinq seraient intrusives

le
0
Vols de données, infection, extorsion d'argent : trois applications Android sur cinq seraient intrusives
Vols de données, infection, extorsion d'argent : trois applications Android sur cinq seraient intrusives

Alors qu'Android représente désormais plus de 80% des ventes de smartphones dans le monde, il s'avère que 60% des applications fonctionnant sous le système d'exploitation de Google contiendraient des programmes intrusifs et que 20% de l'ensemble des programmes téléchargés seraient même malveillants, selon une étude réalisée par Norton by Symantec.L'éditeur de solutions antivirus répertorie ainsi cinq grands types d'applications malveillantes et intrusives.

1- Les applications de suivi : elles collectent les SMS et journaux d'appels, suivent les coordonnées GPS, enregistrent les appels, et peuvent voler les photos et les vidéos stockées sur les terminaux ;2- Les applications de vol de données : elles prennent possession des données de l'appareil et de l'utilisateur, comme les informations de configuration et le contenu personnel ;3- Les applications d'infection : elles installent des programmes de téléchargement et d'exécution de fonctions malveillantes à distance ;4- Les applications de reconfiguration : ce type de programme modifie les droits d'accès ou les paramètres du système d'exploitation, ce qui permet aux pirates de prendre le contrôle du smartphone à distance ;5- Les applications d'extorsion d'argent : elles reposent sur l'utilisation de numéros payants, les pirates envoyant des SMS à ces numéros à partir du terminal infecté, ce qui peut coûter extrêmement cher à l'utilisateur concerné.

A quelques jours de l'ouverture du MWC de Barcelone (Espagne), la problématique de la sécurité est plus que jamais d'actualité. Symantec promet ainsi un renforcement de sa solution Norton Mobile Security, capable de protéger le consommateur avant même le téléchargement d'une application.

Cette étude a été réalisée par Symantec depuis son outil Norton Mobile Insight Data. Ce système télécharge et analyse en permanence les applications mobiles nouvelles ou mises à jour dans plus de 200 boutiques applicatives, dont Google ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant