Vols annulés dans le nord de l'Irak en raison de missiles russes

le
0

BAGDAD, 22 novembre (Reuters) - Les autorités irakiennes ont annoncé qu'elles suspendaient pour deux jours, à compter de lundi, les vols entre Bagdad et les villes d'Erbil et de Soulaïmaniya, dans le nord du pays, en raison des passages d'avions de combat russes qui bombardent les positions des insurgés islamistes en Syrie voisine. L'aviation civile irakienne indique que la décision a été prise "pour protéger les voyageurs et en raison de la présence dans la partie nord de l'Irak de bombardiers, et de missiles de croisière tirés à partir de la mer Caspienne". La Russie a commencé à tirer des missiles de croisière et à déployer des bombardiers à long rayon d'action à partir de navires de guerre basés dans la Caspienne, en octobre. Ils survolent l'Iran et l'Irak et couvrent une distance de 1.500 km pour atteindre leurs objectifs. (Stephen Kalin et Ahmed Rasheed; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant