Volley, Ligue des Champions: A Moscou, victoire impérative pour Paris

le
0
Volley, Ligue des Champions: A Moscou, victoire impérative pour Paris
Volley, Ligue des Champions: A Moscou, victoire impérative pour Paris

 17 heures, Ma Chaine Sport

La situation est simple pour Paris. Pour se qualifier pour les playoffs de la ligue des champions, les joueurs de Dorian Rougeyron doivent réaliser un sans faute lors des deux dernières journées de poule. Cela commence dès ce mercredi avec un déplacement des plus délicats sur le terrain du Dinamo Moscou, l'un des favoris au titre et vainqueur de la coupe de la CEV l'an dernier.

Après avoir créé la sensation lors du match aller en s'imposant au bout du suspense (29-27, 15-25, 27-29, 30-28, 15-12), Paris se sait désormais attendu par les tsars russes. «Ce n'est déjà pas simple de les battre une fois, alors deux..., confie Dorian Rougeyron. C'est un énorme défi qui nous attend mais on va essayer de trouver la même formule qu'à l'aller, c'est-à-dire avoir du volume défensif et être malin pour ne pas tomber dans le combat physique. On verra si ça passe. On y va pour faire un résultat. Après, on sait que Moscou sera doublement motivé et sera dans l'obligation de résultat.»

Les Moscovites n'ont en effet toujours pas assuré leur place en phases finale. Après 5 journées, ils comptent 2 succès et 2 défaites... dont une par forfait. Ils avaient refusé de se rendre en Turquie en décembre pour raisons politiques. Une sanction - légère - infligée par l'instance européenne (La CEV). «Cela fausse le groupe car on sait que si c'était l'équipe de Berlin, de Friedrichshafen, nous où n'importe quelle autre, la sanction aurait été un forfait sur toute la compétition et pas seulement sur un match, regrette le coach parisien. Après ce n'est pas plus étonnant que ça... Mais cela ne change rien sur notre motivation.»

En cas de revers en terre russe, Paris pourra toujours se qualifier pour la coupe de la CEV (2e niveau continental). Pour y parvenir les partenaires de Nicholas Hoag devront s'imposer contre Ankara lors de la dernière journée et espérer décrocher l'un des 4 sésames promis au moins ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant