Volkswagen va racheter 115.000 voitures aux USA - presse

le
1
    BERLIN, 7 janvier (Reuters) - Volkswagen  VOWG_p.DE  part du 
principe qu'il devra racheter quelque 115.000 voitures aux 
Etats-Unis en raison du scandale des émissions qui éclabousse le 
constructeur automobile allemand depuis septembre, rapporte 
jeudi le Süddeutsche Zeitung. 
    Sans citer ses sources, le quotidien écrit que Volkswagen 
s'attend soit à rembourser le prix d'achat de quelque 20% des 
véhicules diesel concernés par le scandale soit à proposer un 
véhicule neuf avec un rabais conséquent. 
    Le groupe pense que le reste des véhicules affectés 
devraient subir des modifications substantielles, ce qui 
impliquera d'importants coûts, poursuit le Süddeutsche Zeitung. 
    Volkswagen n'était pas disponible dans l'immédiat pour 
commenter l'information. 
    Le constructeur pourrait recevoir une amende de plusieurs 
milliards de dollars aux Etats-Unis dans le cadre d'une 
procédure au civil ouverte lundi par le département américain de 
la Justice au sujet de la manipulation par le constructeur 
allemand des émissions polluantes de ses véhicules. 
 ID:nL8N14O3A1  
    Volkswagen est soupçonné d'infraction à la législation sur 
la pollution de l'air (Clean Air Act) pour avoir installé des 
logiciels de manipulation sur 600.000 véhicules afin de déjouer 
les contrôles effectués par les autorités. 
 
 (Emma Thomasson, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Mig737 le jeudi 7 jan 2016 à 07:14

    Et en Europe, ces même véhicules seront-ils aussi remboursés aux client spoliés?