Volkswagen tourne le dos au diesel

le , mis à jour à 09:33
7
Volkswagen tourne le dos au diesel
Volkswagen tourne le dos au diesel

Le diesel n’a plus d’avenir. C’est le message lancé hier par le nouveau président de Volkswagen à la veille de l’assemblée générale des actionnaires, qui a lieu aujourd’hui à Hanovre (Allemagne). Matthias Müller a clairement remis en cause ce pilier stratégique du groupe depuis des dizaines d’années. « Il va falloir se poser la question à un moment ou à un autre : faut-il encore investir dans cette technologie ? » a-t-il déclaré au quotidien économique allemand « Handelsblatt ».

 

Conséquence directe de l’affaire des moteurs manipulés, le message est sans équivoque pour les experts du secteur. « Müller a annoncé officiellement hier la mort du diesel, confirme Ferdinand Dudenhöffer, professeur d’économie à l’université de Duisburg-Essen. Et il a raison ! Cela n’a plus aucun sens d’investir dans cette filière. »

 

Pour Volkswagen, c’est une révolution. Le groupe dépense chaque année de 2,5 Mds€ à 3 Mds€ dans la recherche sur ces moteurs. En Europe, deux tiers des modèles vendus le sont en version diesel. Chez Audi, une des douze marques du groupe, la part monte à 70 % ! Une suprématie technologique qui s’explique surtout par un soutien et une volonté politiques. « En Allemagne comme en France, on vous donne de l’argent pour faire le plein de diesel ! » ironise Ferdinand Dudenhöffer. En dehors de l’Europe, où il n’y a pas de subvention, Volkswagen ne vend que 1 % de diesel. « Les politiques soutiennent depuis trop longtemps une technique qui porte préjudice à notre santé. A Paris, les gens aussi sont asphyxiés par le diesel », peste l’économiste.

 

Pour assurer la transition, Volkswagen prévoit donc d’investir tête baissée dans la voiture électrique. Dans dix ans, le groupe veut en vendre plus de 3 millions d’exemplaires, soit 30 % de sa production ! Le patron a annoncé la semaine dernière le lancement de… 30 modèles électriques d’ici 2020. Par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jpoche il y a 6 mois

    complètement en phase frk987, les voitures électriques sont une supercherie politique de plus, comme les éoliennes

  • frk987 il y a 6 mois

    Le problème est bien plus simple : aucun moteur diesel ne pourra être dans les normes de pollutions admises, et voilà le fond du problème. Ou alors il faut tricher......Quant aux voitures électriques, ce n'est que déplacer la pollution sur les lieux de production de l'électricité...pas plus d'avenir.

  • loco93 il y a 6 mois

    L'électricité produite en allemagne est d'origine centrale aux charbons à 50%; Des voitures électriques rechargées aux charbons donc?! Et aprés on donne des leçons de polution à la chine... pas étonnant qu'on nous (les européens) rit au nez

  • M7166371 il y a 6 mois

    suprématie technique de vw dans le diesel ? quelle blague, c'est certainement pour cela qu'ils ont truqué leurs moteurs ! ils quittent juste un domaine où ils ont perdu leur crédibilité et pour se justifier trouvent des excuses bidon , je plains ceux qui travaillent chez VW, quelle boîte ...

  • fquiroga il y a 6 mois

    "En Allemagne comme en France, on vous donne de l’argent pour faire le plein de diese" c'est quoi cette c...nerie.....A qui faut-il reclamer ce qu'on me doit?????? Aucun état ne donne de l'argent....juste peut-etre une taxation un peu plus basse......mais on paie toujours. Encore un comique ce Ferdinand Dudenhöffer.....

  • Pienegro il y a 6 mois

    Oué bof, le diesel financé par les etats? On se moque de qui là? J'interprète : l'essence subit une taxe de 80% et le diesel de 70% ceci reste tout de même un tres bon financement de nos etats non? Quant à l'electrique lui n'est pas financé non? Jusqu'à 5000€ voire 7500€ par achat de vehicule! + une non perception de taxe petroliere, ça va faire cher pour des etats en faillite non? Que des declarations en "politiquement correcte". On marche vraiment sur la tête si on croit à ce genre d'analyse

  • cacpipo il y a 6 mois

    Donc WW va investir dans des usines produisant de l'électricité, pour recharger les dites futurs voitures? Production d'électricité non polluante bien entendu. Faut être logique jusqu'au bout, car déplacer le problème ne change pas grand chose.