Volkswagen: résiste au 'Dieselgate' mais se veut prudent.

le
0

(CercleFinance.com) - Volkswagen publie ce matin la version détaillée des comptes semestriels que le constructeur automobile allemand avait en partie dévoilé le 20 juillet dernier. Si le bénéfice net plie de près de 37% en raison des conséquences du 'Dieselgate', il reste cependant positif et dépasse les 3,5 milliards d'euros. De plus, hors éléments exceptionnels, la rentabilité opérationnelle du groupe s'améliore grâce notamment au redressement de sa marque-amirale, Volkswagen. Reste que tout en confirmant ses prévisions, le groupe se veut prudent pour le second semestre, mettant en avant une concurrence féroce ainsi que la volatilité des changes et des taux d'intérêt.

Au premier semestre, le constructeur automobile basé à Wolfsburg a livré 5,2 millions de véhicules à ses clients, chiffre en hausse de 1,5% sur un an, avec une accélération au 2e trimestre (+ 2,2%).

Si le chiffre d'affaires semestriel se tasse de 0,8% à 107,9 milliards d'euros, il est reparti de l'avant au 2e trimestre (+ 1,7% à 57 milliards d'euros).

Hors éléments exceptionnels liés principalement aux conséquences du 'Dieselgate', le résultat d'exploitation semestriel progresse de 7,5% à 7,5 milliards d'euros. Évidemment, en tenant comptes desdits éléments, soit - 2,2 milliards sur semestre, l'agrégat plonge de 21,7% à 5,3 milliards d'euros. La marge opérationnelle publiée revient donc de 6,3 à 4,9%.

Le président du directoire, Matthias Müller, estime que le le groupe peut se montrer 'satisfait' de ces comptes et a réaffirmé les objectifs de son plan stratégique à horizon 2025 'Together'.

'Il s'agit de résultats solides dans des conditions difficiles', a ajouté le directeur financier Frank Witter, et 'ils démontrent la capacité du groupe Volkswagen à générer des bénéfices. Même s'il faudra continuer de travailler dur pour compenser l'impact significatif des difficutés liées au Diesel', ajoute-t-il.

Enfin, le résultat après impôts de Volkswagen pour la première moitié de l'année plie de 36,8% à 3,6 milliards d'euros.

Le groupe insiste sur la trésorerie de sa division Automobile qui, à 28,8 milliards d'euros, s'est accrue de 17,4% depuis la fin de l'année 2015.

Au delà de la confirmation des objectifs à moyen terme du plan 'Together', Volkswagen confirme qu'il anticipe, sur l'ensemble de l'exercice 2016, une baisse de ses ventes pouvant aller jusqu'à 5%, ce qui dénote d'une certaine réserve pour le second semestre. Au-delà de l'affaire 'diesel', le groupe met en avant l'impact défavorable de l'environnement de changes et de taux d'intérêt, sans oublier une concurrence soutenue.

De son côté, la marge opérationnelle récurrente de 2016 s'annonce toujours entre 5 et 6%.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant