Volkswagen: relève ses prévisions malgré le 'dieselgate'.

le
0

(CercleFinance.com) - Volkswagen serait-il en train de passer le cap du “dieselgate” ? En tout cas, la croissance des ventes est de nouveau à l'ordre du jour et la direction du groupe de Wolfsbourg s'est même payé le luxe de relever ses prévisions financières pour l'ensemble de l'exercice 2016.

Reste qu'à la Bourse de Francfort, l'action préférentielle Volkswagen (celle qui fait partie de l'indice DAX 30) reste neutre vers 126 euros, alors que le marché allemand progresse de 0,4%.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le premier constructeur automobile d'Europe a réalisé un CA de 159,9 milliards d'euros (- 0,2%), ce qui correspond à la livraison de 7,6 millions de véhicules (+ 2,4% ; dont au 3e trimestre : + 4,2%). Mais la hausse des facturations était de retour au 3e trimestre (T3 ; + 1% à 52 milliards).

En excluant les charges exceptionnelles découlant principalement du 'dieselgate' (soit 442 millions d'euros au T3 et 2,6 milliards sur neuf mois), le résultat d'exploitation récurrent ressort au-delà des attentes, à 3,75 milliards d'euros au T3 (+ 17%), ainsi qu'à 11,3 milliards sur neuf mois (+ 10,5%). Soit un bénéfice après impôts de nouveau positif au T3 (+ 2,3 milliards d'euros contre - 1,7 milliard), et sur neuf mois un chiffre de 5,9 milliards en forte hausse de 48,2%.

Dans la division Automobile, le cash flow opérationnel résiste (- 7,9% sur neuf mois), et la trésorerie augmente de plus de 12% depuis fin 2015 à 31,1 milliards. “En dépit de difficultés majeures et de l'impact négatif lié au scandale du diesel, l'assise financière du groupe Volkswagen demeure solide”, a commenté le directeur financier, Frank Witter. Le patron, Matthias Müller, insiste sur “la force opérationnelle de l'ensemble de marques du groupe” et la perspective offerte par le plan à horizon 2025 “Together”.

Enfin, Volkswagen se paie le luxe de relever ses perspectives pour 2016 : précédemment attendu en baisse allant jusqu'à 5%, le CA annuel s'annonce désormais stable, prévoit la direction, grâce notamment à la Chine. Idem pour la marge opérationnelle récurrente : c'est désormais en haut de la fourchette précédemment annoncée de 5 à 6% qu'elle devrait se situer. Ce qui ne sera pas très dur, puisqu'elle atteint déjà 7% sur neuf mois.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant