Volkswagen prend le virage de la mobilité avec MOIA

le
0
    LONDRES, 5 décembre (Reuters) - Volkswagen  VOWG_p.DE  a 
dévoilé lundi une nouvelle division numérique baptisée MOIA avec 
pour but de concurrencer des entreprises comme Uber  UBER.UL  et 
de s'inscrire dans le nouveau paysage de la mobilité. 
    Cette division prévoit notamment de lancer dès l'an prochain 
un service de voitures de transport avec chauffeur (VTC) et plus 
généralement de répondre aux besoins d'une clientèle qui préfère 
de plus en plus payer ponctuellement pour une voiture qu'en 
acheter une. 
    "MOIA créera à moyen et long termes le genre de services qui 
répondra aux besoins des citoyens urbains", a déclaré le 
responsable de cette division, Ole Harms, lors d'une conférence 
sur les start-up à Londres. 
    VW, qui tente de se remettre du scandale de la fraude aux 
tests d'émissions des ses véhicules diesel, entend réaliser une 
bonne part de son chiffre d'affaires grâce à cette nouvelle 
division d'ici à 2025. 
    Comme la plupart de ses concurrents, le groupe allemand veut 
investir massivement dans les véhicules électriques, 
l'autopartage et les voitures autonomes. 
    Les grands constructeurs considèrent désormais les VTC, le 
covoiturage et l'autopartage comme des débouchés prometteurs 
pour toutes sortes de véhicules, notamment hybrides, électriques 
et autonomes.   
    Les perspectives sont alléchantes puisque selon le cabinet 
de consultants A.T. Kearney, le marché global pour les seules 
voitures autonomes et les services qui s'y rattachent pourrait 
atteindre 51 milliards de dollars (48 milliards d'euros) en 2020 
et 282 milliards de dollars dix ans plus tard. 
     
 
 (Adela Suliman et Eric Auchard; Patrick Vignal pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant