Volkswagen Passat, une valeur sûre

le
0
Mais que reste-t-il aux grandes? Une question plus que jamais d'actualité à bord de la routière de Wolfsburg dans sa dernière mouture.

La Passat est le prototype de l'automobile agaçante. Elle ne déclenche pas le grand frisson, mais véhicule une image de sérieux et de rigueur toute germanique qui lui a permis de faire main basse sur le marché des routières. En bientôt quarante ans, sans faire de bruit, ce best-seller de VW s'est imposé comme une référence dans un marché chahuté par l'incursion des mono spaces et autres SUV. A l'instar d'un rouleau compresseur, la septième génération, désormais commercialisée, peaufine son contenu et ses prestations pour continuer à mettre tout le monde d'accord.

Premier constat, cette Passat se fond dans le moule des dernières créations de la marque. Autour d'un empattement et d'une cellule inchangés, la silhouette empreinte de sobriété évolue en douceur, au point de passer totalement inaperçue aux yeux du propriétaire d'une Passat actuelle garée à côté de nous. Si la calandre inspirée de la Phaeton rehausse le statut, le traitement de la poupe en coin n

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant