Volkswagen: le conseil de surveillance défend Winterkorn

le
1

Le conseil de surveillance de Volkswagen a défendu mercredi 23 septembre le patron du groupe Martin Winterkorn, pas au courant selon lui du scandale des moteurs truqués qui l'a poussé à la démission. Durée: 00:48

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xenfab le jeudi 24 sept 2015 à 01:43

    Il est pas au courant de quelque chose d'aussi énorme ?? Sans dec ... Et il est payé pour être au courant de quoi alors au juste ? (PS: il savait très bien que ses moteurs ne passaient pas les tests US puisqu'ils en ont été notifiés depuis plusieurs années, et qu'ils n'ont pas réussi techniquement à rectifier le tir....)