Volkswagen : et si l'arnaque au CO2 faisait en partie pschitt ?

le , mis à jour à 17:55
13
Volkswagen : et si l'arnaque au CO2 faisait en partie pschitt ?
Volkswagen : et si l'arnaque au CO2 faisait en partie pschitt ?

Et si l'arnaque de Volkswagen avec son logiciel truqué pour passer les nomes de CO2 était en partie du vent ? Selon une enquête menée conjointement par le constructeur et le ministère allemand des transports, ce ne sont plus que 36 000 véhicules qui seraient concernés par cette fraude et non 800 000 en Europe, comme Volkswagen l'avait initialement annoncé.

«Après des contrôles internes et mesures complètes, il est dorénavant établi que sur presque tous les modèles, les émissions effectives de CO2 correspondent aux valeurs indiquées», explique le constructeur dans un communiqué en ajoutant que «le soupçon de manipulation illégale des données sur la consommation ne se sont pas vérifiées.»

Seulement neuf modèles de la marque Volkswagen seraient concernés ce qui représente à peine 0,5% de la production annuelle de la marque. 

Après cette tricherie révélée aux Etats-Unis en septembre, le numéro un mondial de l'automobile avait admis avoir équipé onze millions de véhicules diesel, essentiellement en Europe et aux Etats-Unis, d'un logiciel permettant de fausser les contrôles anti-pollution sur le niveau d'émission d'oxydes d'azote (NOx).

L'affaire des moteurs truquées jugée à San Francisco

Le nouveau directeur de Volkswagen, Matthias Müller, et Hans-Dieter Pötsche, le président du conseil de surveillance également récemment nommé, ont prévu de tenir une conférence de presse jeudi à Wolfsburg pour faire le point sur ce scandale. Ils devront notamment expliquer comment ce chiffre des véhicules a été sérieusement revu à la baisse. L'une des explications possibles est que les normes européennes sont beaucoup moins contraignantes que les normes américaines. Par conséquent, même en désactivant le logiciel incriminé, les véhicules passent les contrôles d'homologation en Europe.

En attendant, cette annonce a redoré les couleurs du groupe qui a immédiatement gagné plus de 4% à la bourse ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frenchto il y a 12 mois

    Ca a été camouflé oui !!!

  • C.Caulli il y a 12 mois

    On entend plus parler des tests demandés par Ségolène Royal ??? Serait-on en train d'étouffer l'affaire pour ne pas déplaire à l'Allemagne ???

  • ANOSRA il y a 12 mois

    Négocié pendant la COP21 : je n'ai pas pollué , mais je participe fortement au financement des pays du sud, en échange, vous me lâchez les basques à notre fleuron national qui nous rapporte 10Mds d'impôts par an !

  • Cambio17 il y a 12 mois

    Comme par hasard... Le droit de polluer et de ne pas respecter les normes Euro 5 et 6 est inventé ! Et le NOX ? 5 à 6 fois les normes...

  • gacher il y a 12 mois

    de toutes façons, ce qui compte c'est la quantité de pétrole, de gaz et de charbon mondial consommée. On peut en déduire la quantité de CO2 émis, sur terre, et savoir si ou ou non le CO2 est en baisse ou pas. les voitures pollue un peu 15 %, mais comparées au chauffage, aux centrales thermiques, aux industries;aux engrais, on se trompe de cible principale

  • sidelcr il y a 12 mois

    M'ouarf ; il y aurait donc pollution & Pollution nous on sauve la planète & les ricains leur pays ?

  • M5805986 il y a 12 mois

    Rien à voir entre les NOx et le CO2, effectivement les normes pour les NOx aux US sont plus sévères mais le logiciel truqué c'est pour les NOx. Pour le CO2, tous les constructeurs "ajustent" leur logiciels pour passer les tests, mais ce n'est pas tricher comme l'a fait VW. Les allemands en mettant encore de la mauvaise foi ne font que s'enfoncer sur ce coup...

  • dotcom1 il y a 12 mois

    En Europe les normes visent à réduire les gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. Aux Eats-Unis, ils veulent réduire la pollutiion. Chacun sa priorité.

  • Mig737 il y a 12 mois

    Mais bien sur, VW déploie son logiciel de triche "Nox" sur l'ensemble des moteurs diesel mais par contre, celui pour les moteurs essence n'est que peut déployé, bientôt ils vont nous dire que le logiciel en question n'était pas actif et que c'est en l'activant que ça dérègle tout et que les véhicule ne passent pas les normes...

  • M5805986 il y a 12 mois

    Effectivement, NOxx, absoluement pas CO2, ils noient le poisson ces allemands, y compris le ministere des transport...