Volkswagen : des salariés avouent avoir truqué les tests antipollution

le
7
Des salariés de la marque Volkswagen ont avoué, dans le quotidien allemand Bild, avoir truqué les tests antipollution.
Des salariés de la marque Volkswagen ont avoué, dans le quotidien allemand Bild, avoir truqué les tests antipollution.

De l'huile de moteur mélangée au diesel, et une augmentation de la pression des pneus. C'est la technique des ingénieurs de Volkswagen pour truquer les données d'émission de CO2. Certains salariés du groupe sont passés aux aveux, dans le quotidien allemand Bild, dimanche 8 novembre. Ils expliquent avoir agi ainsi, car les objectifs fixés par l'ancien président du directoire du groupe Martin Winterkorn étaient trop élevés. Les ingénieurs expliquent avoir eu recours à cette technique dès 2013, et jusqu'au printemps 2015, pour réduire la consommation de carburant lors des tests passés par les véhicules Volkswagen. Selon Bild, un technicien des services de recherche et développement, basé au siège de la marque à Wolfsburg, s'est confié sur ces pratiques fin octobre. Il aurait révélé à ses supérieurs que les données sur les émissions de CO2 étaient manipulées.

Des sanctions contre les salariés manipulateurs

Le groupe Volkswagen envisage des sanctions contre certains salariés qui ont manipulé les tests. Rien n'est prévu en revanche contre celui qui a révélé la tromperie « On ne peut pas punir quelqu'un qui a entrepris une démarche aussi courageuse », explique ainsi un haut responsable du groupe au quotidien allemand, qui révèle qu'il s'agit d'un ingénieur travaillant au département de recherche & développement, au siège de VW à Wolfsbourg. La marque allemande est accusée d'avoir équipé ses véhicules...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le lundi 9 nov 2015 à 08:43

    les tests de consommation et pollution des voitures sont une plaisanterie. Le ponpon est décroché par les hybrides dont la consommation en ville batterie chargé est a peu prés bonne, mais dés qu'on fait de la route on consomme jusqu'a 6 fois la consommation annoncée. des comiques

  • fquiroga le lundi 9 nov 2015 à 07:20

    Encore une PUB pour nos faire acheter.......un journal

  • pascalcs le lundi 9 nov 2015 à 04:57

    En tous cas, vu les procédures de développement des produits et la gestion des projets, qui chez VW ne sont doute pas très differents du reste de l'industrie, on ne peut pas croire qu'il n'y ait eu que 4 ou 5 lampistes au courant. Comme disait la Suddeutsche Zeitung la semaine passée, il y a sans doute quelque chose de p-ourri du haut en bas chez VW.

  • pascalcs le lundi 9 nov 2015 à 01:58

    En attendant, on aimerait bien voir le résultat des performances des VW aux mécaniques non truquées si cela est possible - sans doute pas. Et surtout attendons de voir qui des concurrents va, le premier, déposer plainte pour pratiques mensongères et non concurrentielles sur le marché. Ça ça sera intéressant.

  • pascalcs le lundi 9 nov 2015 à 01:23

    Et pour devancer la perte à la revente de leurs véhicules, VW s'apprêterait à proposer 1200$ aux propriétaires de TDI aux US, admettant Implicitement que le problème technique ne peut pas être résolu par un tour de passe passe. Je doute que la même chose soit proposée en Europe aux "malheureux" propriétaires de TDI qui vont continuer de polluer massivement en rond.

  • sidelcr le dimanche 8 nov 2015 à 19:53

    E résumé , les pontes ne sont pas responsables . On va trouver un lampiste ou deux pour éponger tout ça .

  • umrk le dimanche 8 nov 2015 à 19:02

    Ils feront comme Goldman Sachs, ils trouveront leur "Fabulous Fab", français comme par hasard, pour porter le chapeau .....