Volkswagen dément une chute de ses ventes évoquée par la presse

le
0

FRANCFORT, 21 novembre (Reuters) - Volkswagen VOWG_p.DE a démenti samedi un article de presse laissant entendre que le premier constructeur automobile européen souffre d'une chute de ses ventes de voitures depuis qu'il a admis, le 3 novembre dernier, avoir sous-estimé les émissions de dioxyde de carbone de certains modèles vendus en Europe, et donc leur consommation de carburant. Cette révélation a ajouté une nouvelle dimension à la crise qu'ont fait éclater mi-septembre les accusations de trucage des tests anti-pollution portées par les autorités américaines. Et pour les analystes financiers, elle menace de peser sur les ventes de voitures de Volkswagen puisque le coût d'usage des modèles concernés risque de se révéler bien supérieur à celui affiché aujourd'hui. ID:nL8N12Z3K7 Dans son édition de samedi, le Frankfurter Allgemeine Zeitung cite un concessionnaire du groupe selon lequel les affaires sont "complètement au point mort". Contacté par mail, un porte-parole du groupe a dit ne pas être en mesure de confirmer la déclaration contenue dans l'article. "Les retours que nous recevons des entretiens avec les représentants de divers concessionnaires à travers le pays, ainsi que les chiffres dont nous disposons, brossent un tableau différent de la situation en Allemagne", écrit-il. Les ventes de la marque Volkswagen ont baissé de 5,3% en octobre, le premier mois entier depuis qu'a éclaté le scandale de la fraude aux Etats-Unis, la plus grave crise qu'ait traversée le constructeur allemand depuis sa création. ID:nL8N1385D4 (Andreas Cremer; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant