Volcan islandais : le secteur aérien tremble

le
0
Le nuage de cendres dû à l'éruption de Grimsvötn menace le trafic aérien européen. Le secteur aérien perd entre 3% et 4% en Bourse, ce lundi

Bis repetita ? L'éruption d'un volcan en Islande ce week-end a réveillé des souvenirs. Un an après Eyjafjöll, Grimsvötn crache un nuage de cendres. Déjà, l'espace aérien islandais est fermé depuis dimanche matin, la capitale Reykjavik est touchée depuis ce lundi, et le trafic norvégien est perturbé. Selon l'organisation européenne de la sécurité aérienne Eurocontrol, le nuage de cendres devrait atteindre le nord de l'Écosse mardi et pourrait toucher l'ouest de la France et le nord de l'Espagne jeudi.

Le secrétaire d'État aux Transports Thierry Mariani a prévenu : «ce qui est sûr (...), le jour où l'Europe sera touchée, il y aura des vols annulés», a-t-il affirmé Europe 1 . «Il n'y aura pas de problèmes sur la France dans les prochaines 48 heures», a-t-il précisé.

Mais déjà, le secteur aérien européen tout entier tremble. Ce lundi, sur les Bourses européennes, les compagnies aériennes affichent des compteurs au rouge. A la clôture,easyJet décroche...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant