Volatilité en vue, selon BFT Investment Managers

le
0

(AOF) - Durant le dernier trimestre de l'année, le marché sera certainement confronté à des périodes de volatilité relativement fréquentes, estime Diana Rager, Gérante Crédit chez BFT Investment Managers. En effet, les élections américaines seront le catalyseur des prochaines semaines. En zone euro, le referendum italien va attirer l'attention du marché en novembre-décembre, et l'Espagne pourrait connaitre de nouvelles élections en l'absence d'accord pour la constitution d'un nouveau gouvernement.

Le sujet du Brexit va également être présent, le marché étant, pour le moment, incapable de quantifier son effet sur l'économie à long terme. Enfin, les banques centrales américaines et européennes devraient encore une fois constituer des éléments déterminants pour les marchés avec une hausse attendue de la Fed en décembre et un prolongement du programme de quantitative easing de la BCE à quelques jours d'écart.

Avec les mesures ultra accommodantes mises en place par la BCE visant les obligations privées, la valorisation de nombreux segments du crédit est désormais moins attractive qu'elle ne l'était au début de l'année. Bien que le risque systémique en Europe soit peu probable, la sensibilité accrue des investisseurs au news flow et la moindre liquidité des marchés plaident pour une approche prudente.

"Dans le contexte actuel avec un environnement macroéconomique stable, des fondamentaux des entreprises européennes sains et des facteurs techniques favorables (achats de la BCE, recherche du rendement…) nous restons positifs sur le marché du crédit à condition d'être sélectifs", conclut la gérante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant