Vol MS804-Un bateau français en route vers la zone de recherche

le
0
    LE CAIRE, 26 mai (Reuters) - Un navire de la firme française 
Alseamar, spécialisée dans les recherches sous-marines, va venir 
renforcer dans les heures qui viennent le dispositif déployé 
pour retrouver les boîtes noires de l'Airbus d'EgyptAir qui 
s'est abîmé la semaine dernière en Méditerranée, a annoncé Ayman 
al Moqadem, président de la commission d'enquête.  
    L'avion de la compagnie nationale égyptienne a disparu avec 
66 personnes à bord, dont 30 Egyptiens et 15 Français, dans une 
zone où la profondeur peut atteindre 3.000 mètres. Une semaine 
après la catastrophe, les enquêteurs n'ont encore aucune piste.  
    Les boîtes noires, qui pourraient élucider le mystère de la 
disparition de l'appareil, émettent un signal qui permet de les 
localiser, mais ces émissions cessent au bout de trente jours. 
    "Un bateau de la compagnie française Alseamar a appareillé 
de Corse en direction de la zone de recherche", a déclaré Ayman 
al Moqadem. Des négociations sont par ailleurs en cours avec une 
autre entreprise, dont l'implication permettrait d'inspecter  
deux zones simultanément.    
    Les noms d'Alseamar, filiale du groupe Alcen, et de Deep 
Ocean Search, basée à l'île Maurice, avaient été avancés jeudi 
de sources diplomatiques françaises.  
    Aucun représentant d'Alseamar n'a pu être contacté. La firme 
a déjà participé en 2004 aux recherches des enregistreurs de vol 
d'un Boeing 737 de Flash Air qui s'était abîmé en mer Rouge, au 
large de Charm el Cheikh. Le Bureau d'enquête et d'analyse (BEA) 
était également impliqué à l'époque du fait de la présence à 
bord de nombreux touristes français. 
     
 
 (Lin Noueihed, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant