Vol MH370 : un expert soutient la thèse d'un amerrissage contrôlé

le
0
Le Boeing 777 du vol MH370 de la Malaysia airlines reste introuvable depuis mars 2014.
Le Boeing 777 du vol MH370 de la Malaysia airlines reste introuvable depuis mars 2014.

Les thèses validant un crash volontaire du vol MH370 refont surface. Larry Vance, ancien enquêteur du Bureau de la sécurité des transports du Canada ayant travaillé sur plus de 200 affaires de crash, vient de déclarer dans le programme américain 60 minutes de CBS, que l'état du débris retrouvé du Boeing indiquait un atterrissage contrôlé. Larry Vance n'est pas n'importe qui : c'est notamment lui qui avait résolu le mystère du vol 111 de la compagnie SwissAir où 229 personnes avaient perdu la vie en 1998.

Le Boeing 777 de la Malaysia Airline a pour sa part disparu en mars 2014 lors d'un vol entre Kuala Lumpur et Pékin. 239 passagers étaient à bord. Ni les boîtes noires ni l'épave n'ont jamais été retrouvées, faisant du vol un des plus grands mystères de l'aéronautique moderne.

Les recherches, qui ont déjà coûté 120 millions d'euros, ont été menées principalement dans une zone de 120 000 km2 au c?ur de dans l'océan indien, à 2 000 km de la côte ouest d'Australie. Mais ce périmètre a été délimité en établissant un scénario selon lequel le pilote automatique aurait précipité l'avion dans les eaux, une fois son carburant épuisé. La thèse de Larry Vance, qui privilégie un crash « piloté », invaliderait en partie cette hypothèse et donc la localisation de la zone de recherches.

La thèse du crash « contrôlé »

L'expert...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant